France et Allemagne veulent une taxe bancaire internationale

BERLIN (Reuters) - La France et l'Allemagne veulent qu'une taxe sur les banques visant à prévenir le risque systémique soit adoptée au niveau international, afin de ne pas pénaliser les pays qui l'adopteront, ont déclaré Christine Lagarde et Wolfgang Schäuble.

Partager

La ministre française de l'Economie et son homologue allemand des Finances s'exprimaient après un tête-à-tête consécutif à un conseil des ministres allemands consacré à cette taxe.

"Nous sommes fondamentalement d'accord sur la nature internationale que doit présenter ce mécanisme", a dit Christine Lagarde lors d'une conférence de presse.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet

0 Commentaire

France et Allemagne veulent une taxe bancaire internationale

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS