France: Bridgestone prêt à examiner une autre option que la fermeture de Béthune, dit Bercy

PARIS (Reuters) - L'Etat et la région Hauts-de-France ont présenté lundi un scénario alternatif à la fermeture de l'usine Bridgestone à Béthune, dans le Pas-de-Calais, que le fabricant japonais de pneumatiques est prêt à examiner.
Partager
France: Bridgestone prêt à examiner une autre option que la fermeture de Béthune, dit Bercy
L'Etat et la région Hauts-de-France ont présenté lundi un scénario alternatif à la fermeture de l'usine Bridgestone à Béthune, dans le Pas-de-Calais, que le fabricant japonais de pneumatiques est prêt à examiner. /Photo prise le 21 septembre 2020/REUTERS/Pascal Rossignol

"C'est un scénario autour de 100 millions d'euros d'investissements avec un maintien d'effectifs de l'ordre de 400 salariés" sur les 843 employés sur le site, a déclaré la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, lors d'un point de presse à Bercy.

Ce scénario "vise à maintenir une production de trois millions de pneus sur le site de Béthune avec des machines à plus forte valeur ajoutée", a-t-elle ajouté. "C'est ce scénario que nous souhaitons étudier jusqu'au bout avec Bridgestone."

Le groupe japonais a annoncé le mois dernier la fermeture du site, déclarant que le projet de cessation totale d'activité était "la seule option qui permettrait de répondre à la surcapacité de production structurelle de Bridgestone et donc de sauvegarder la compétitivité de ses opérations en Europe".

"J'avais un actionnaire qui n'était pas prêt à rouvrir le dossier, il est désormais prêt à rouvrir le dossier", a poursuivi lundi Agnès Pannier-Runacher, qui n'a pas exclu que l'Etat investisse dans le nouveau projet.

"Maintenant, ce qui est important pour nous, c'est (...) qu'ils nous disent rapidement si c'est oui ou si c'est non", a déclaré le président LR de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, lors du même point de presse. "Si c'est non, on va rentrer dans un bras de fer pour obtenir le maximum à la fois pour des salariés et pour des emplois. Parce qu'on ne part pas comme ça, en France."

(Jean-Stéphane Brosse, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS