France: Berger (CFDT) dénonce le plan social "inacceptable" de Nokia

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a dénoncé mardi un "plan social inacceptable" chez l'équipementier télécoms finlandais Nokia, qui a annoncé son intention de supprimer 1.233 postes au sein de sa filiale Alcatel-Lucent International en France, et appelé à une action "résolue" de l'Etat.
Partager
France: Berger (CFDT) dénonce le plan social
Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a dénoncé mardi un "plan social inacceptable" chez l'équipementier télécoms finlandais Nokia, qui a annoncé son intention de supprimer 1.233 postes au sein de sa filiale Alcatel-Lucent International en France, et appelé à une action "résolue" de l'Etat. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

"Il y a les entreprises qui utilisent cette période-là (la crise liée à l'épidémie de coronavirus-NDLR) pour faire des plans sociaux qui sont inacceptables, c'est le cas de Nokia", a-t-il déclaré sur BFM Business.

"Nokia c'est une entreprise qui s'était engagée à maintenir de l'emploi jusqu'en juin 2020, on est à peine au 1er juin qu'elle annonce que les jeunes ingénieurs qu'elle avait embauchés elle les mettra dehors, ce n'est pas acceptable, on ne peut pas jouer au yoyo avec les salariés de cette manière-là", a-t-il ajouté.

"Il va falloir une action de l'Etat résolue", a-t-il poursuivi. "Quand dans une entreprise comme Nokia vous bénéficiez du crédit impôt recherche, que ça fait que les emplois d'ingénieurs dans la R&D sont moins chers d'une certaine manière en France que dans d'autres pays de l'OCDE, vous êtes en droit quand vous êtes l'Etat français d'exiger que Nokia se comporte correctement, mette son plan à la poubelle et rediscute avec les organisations syndicales de la situation de l'entreprise".

L'équipementier télécoms a informé lundi matin les représentants du personnel de sa volonté de réduire d'un tiers les effectifs de sa filiale Alcatel-Lucent International en France, affirmant être totalement libéré des engagements pris, notamment en termes d'emplois, lors du rachat d'Alcatel-Lucent en 2015.

Dans la foulée de cette annonce, un haut responsable au ministère de l'Economie et des Finances a estimé que Nokia devait "améliorer très significativement ce plan social" sans donner plus de détails.

(Marine Pennetier, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS