France: Accord entre Apple et le fisc sur le paiement d'arriérés d'impôts

PARIS (Reuters) - Apple a annoncé mardi avoir conclu un accord avec l'administration fiscale française soldant un litige portant sur le montant des impôts payés par le géant américain au cours de dix dernières années.
Partager
France: Accord entre Apple et le fisc sur le paiement d'arriérés d'impôts
Apple a annoncé mardi avoir conclu un accord avec l'administration fiscale française soldant un litige portant sur le montant des impôts payés par le géant américain au cours de dix dernières années. /Photo prise le 3 janvier 2019/REUTERS/Arnd Wiegmann

La transaction, fruit de plusieurs mois de négociations entre le fisc et la multinationale, s'élève à près de 500 millions d'euros, selon L'Express/L'Expansion, qui a révélé l'information.

"L'administration fiscale française a récemment conclu un audit pluriannuel sur les comptes français de la société et l'ajustement sera communiqué dans nos comptes publics", précise Apple dans un communiqué transmis à Reuters.

"Nous savons le rôle important que jouent les impôts dans la société et nous payons nos impôts dans tous les pays où nous opérons, en pleine conformité avec les lois et pratiques en vigueur au niveau local", est-il également écrit.

Jointe par Reuters, la Direction générale des finances publiques n'a donné aucune précision, invoquant le secret fiscal.

Selon L'Express/L'Expansion, le compromis a été trouvé en décembre.

Le différend porte en particulier sur un montage permettant à l'une des structures d'Apple en France de n'encaisser sur le territoire qu'une partie seulement des recettes des ventes d'iPhone, d'iPad ou de MacBook réalisées dans des boutiques hors de son réseau, écrit l'hebdomadaire. Ce système permettrait au groupe de déclarer de faibles recettes en France.

"Ce montage, appelé 'prix de transferts', n'a rien d'illégal en soi, mais il peut être reconsidéré par Bercy en cas d'abus", selon L'Express/L'Expansion.

Le spécialiste du commerce en ligne Amazon, autre membre des "Gafa" (Google, Apple, Facebook et Amazon), a annoncé l'an dernier la conclusion d'un accord du même genre concernant des arriérés d'impôts réclamés en France.

(Simon Carraud avec Leigh Thomas, édité par Yves Clarisse)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS