FRACTURE POLITIQUE SUR LE GAZ DE SCHISTE

Au début de l'année, la classe politique faisait preuve d'une belle unanimité contre les gaz de schiste. Les mois passant, les clivages partisans se sont affirmés sans prendre en compte les avis d'experts et de scientifiques consultés par les parlementaires. Ainsi, le 9 juin, c'est un Sénat divisé qui a voté la loi interdisant la technique de fracturation hydraulique utilisée dans l'exploration et l'exploitation de certains hydrocarbures non conventionnels, dont les gaz de schiste. Comme à l'Assemblée nationale, droite et gauche ont campé sur leur position. Les premiers souhaitant interdire la technologie, les seconds voulant proscrire l'exploration des gaz non conventionnels. Mais le comble de la discorde a été atteint au Parlement le 8 juin alors que la mission d'information nationale sur les gaz de schiste a rendu un rapport aux conclusions opposées entre le rapporteur PS et le rapporteur UMP. Une commission paritaire doit maintenant élaborer un texte commun aux deux assemblées.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement