Foxconn veut améliorer les conditions de travail dans ses usines

En réponse aux attaques émises à son encontre la semaine dernière, le groupe taïwanais réplique en relevant les salaires des ouvriers de 16 à 25%.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Foxconn veut améliorer les conditions de travail dans ses usines

Les inspections menées par l'organisation de défense des droits des ouvriers, Fair Labor Association, dans les usines de Foxconn, fabricant pour Apple entre autres, lundi dernier ont déjà fait réagir la direction.

Elle a annoncé le 17 février avoir relevé de 16 à 25% le salaire des ouvriers de ses usines dans le sud de la Chine. A compter du 1er février, les rémunérations ont été augmentées de 217 à 301 euros par mois en fonction des performances, souligne le groupe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe a réagi notamment parce que le groupe Apple prend le sujet des conditions de travail très au sérieux. Le groupe californien avait déjà annoncé à la mi-janvier qu'il allait ouvrir les usines de ses fournisseurs à l'organisation Fair Labor Association et avait publié la liste de ses sous-traitants, après avoir été accusé d'y laisser perdurer des conditions de travail déplorables. Le groupe Foxconn avait déjà augmenté les salaires de près de 70% dans ses usines chinoises.

Foxconn est le premier fabricant mondial pour ordinateurs notamment et fournit notamment Apple, Sony et Nokia. Il emploie des millions de travailleurs en Chine dont environ la moitié à Shenzhen.

L’association Fair Labor Association doit mener d’autres inspections dans des usines de sous-traitants taïwanais Quanta et Pegatron.


Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS