Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Foxconn deviendrait le premier constructeur de télés en sous-traitance

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Infographie Porté par le rebond spectaculaire de Sharp, le taiwanais Foxconn est en passe de devenir le premier constructeur mondial de téléviseurs en sous-traitance. Selon le cabinet TrendForce, il pourrait détrôner en 2018 le hongkongais TPV Technology qui dominait jusqu’ici cette activité.

Foxconn deviendrait le premier constructeur de télés en sous-traitance
Téléviseur Acquos de Sharp, construit probablement par Foxconn
© Sharp

On connait Foxconn comme le principal fabricant des iPhone d’Apple. Mais son nom se cache aussi derrière une grande partie des téléviseurs de deux prestigieuses marques japonaises : Sony et Sharp. Le géant taïwanais de la sous-traitance électronique ne se contente pas de les fabriquer. Il en assure également la construction, c’est-à-dire le design, la conception et la fourniture des composants clés comme l'écran LCD. Selon le cabinet TrendForce, il a toutes les chances de détrôner en 2018 le hongkongais TPV Technology dans ce rôle.

Rachat de Sharp en 2016

A partir de 2009, Foxconn a repris le contrôle de la plupart des usines de téléviseurs de Sony en dehors du Japon. Une opération qui en a fait le principal constructeur de télés pour le groupe japonais alors en difficultés sur ce marché en raisons des coûts élevés de ses produits par rapport à ceux de Samsung, LG ou TCL.

Mais c’est en rachetant en août 2016 Sharp, un autre acteur japonais majeur de l’électronique grand public, qu’il fait le plus grand saut dans la construction de téléviseurs en sous-traitance... au point de menacer le leadership traditionnel de TPV Technology sur ce marché. Foxconn ne s’est pas contenté de reprendre les tâches de construction et de fabrication des téléviseurs de la célèbre marque d’Osaka. En tant qu’actionnaire majoritaire à 66% du capital, il a également lancé Sharp en contre-offensive sur le marché en Chine, Asie-Pacifique et Europe. Avec comme résultat le doublement des livraisons de téléviseurs LCD de la marque à près de 10 millions d’unités en 2017 selon TrendForce.

Avec Sony et Sharp comme clients, Foxconn acquiert des économies d’échelle qui en font une alternative de plus en plus séduisante non seulement à TPV Technology, mais aussi aux deux plus grands sous-traitants chinois, TCL Multimedia et BOEVT. C’est ainsi qu’il aurait remporté des commandes de la marque américaine Vizio qui reposait jusqu’ici principalement sur le sous-traitant hongkongais.

Selon TrendForce, il devrait livrer 16,5 millions de télés en 2018, en progression de 3% par rapport à 2017, alors que TPV Technology est crédité d’un volume de livraisons de 15,3 millions, en baisse de 9%.

 

Problème de conflit d'intérêt

Le cabinet pointe un conflit d’intérêt à long terme. En tant que maison-mère de Sharp, Foxconn risque d’être vu comme un concurrent par Sony et d’autres clients. Même situation pour TPV Technology qui construit et fabrique des télés pour ses propres marques Envision, AOC et Philips (licenciée au groupe néerlandais Philips), et pour TCL Multimedia qui en fait de même pour ses marques TCL et Thomson (licencié au groupe français Technicolor).

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle