Foxconn avale Sharp pour anticiper les besoins d'Apple

Foxconn a signé l’accord de rachat de Sharp. Le géant taïwanais de la sous-traitance veut faire du groupe japonais le pivot de sa stratégie d’intégration verticale dans les écrans plats. Objectif : être prêt à passer aux Oled en 2018 si Apple le demande.

Partager

Comme prévu, Foxconn a signé, le 2 avril 2016, l’accord de reprise de Sharp. La signature a eu sur un lieu symbolique : Sakai, près d’Osaka, au Japon, où les deux groupes partagent une usine d’écrans LCD, considérée jusqu'à aujourd’hui comme la plus avancée au monde. Une façon de désigner le domaine prioritaire de convergence et de coopération entre les deux entreprises.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

ALLER AU-DELÀ DES PRESTATIONS DE FABRICATION

Sharp se présente comme un groupe diversifié d’électronique, présent depuis les composants jusqu’aux copieurs et imprimantes, en passant par la télévision, l’électroménager, les mobiles, l’éclairage ou les panneaux solaires.

Lire la suite de l'article sur L'Usine Digitale.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS