Fox pourrait vendre Sky News à Disney pour rassurer Londres

par Paul Sandle
Partager
Fox pourrait vendre Sky News à Disney pour rassurer Londres
Twenty-First Century Fox a annoncé mardi qu'il pourrait isoler juridiquement Sky News au sein du groupe européen de télévision payante Sky, afin de répondre aux inquiétudes de l'autorité de la concurrence britannique concernant la préservation de l'indépendance de sa chaîne d'informations si elle est contrôlée par Rupert Murdoch. /Photo d'archives/REUTERS/David Moir

LONDRES (Reuters) - Rupert Murdoch a abattu mardi une nouvelle carte pour tenter d'arracher l'aval des autorités britanniques à son offre de 11,7 milliards de livres (13,36 milliards d'euros) sur Sky en proposant de vendre ou d'isoler juridiquement Sky News, la chaîne d'information en continu du groupe de télévision payante.

Twenty-First Century Fox, son groupe, a annoncé que Sky News pourrait être vendue à son concurrent américain Walt Disney ou isolée du groupe.

Le projet de Fox de prendre le contrôle total de Sky, annoncé en décembre 2016, a été retardé par les autorités britanniques qui craignent qu'une telle opération ne donne trop d'influence à Rupert Murdoch, déjà propriétaire de journaux, sur le paysage médiatique en Grande-Bretagne.

Fox, qui détient 39% de Sky, avait déjà promis de doter Sky News d'un conseil d'administration indépendant mais certains politiciens en vue - dont l'ancien chef travailliste Ed Miliband - restent résolument opposés au projet vu la forte influence qu'exerce déjà Rupert Murdoch via le Sun et le Times.

Ce report a permis au numéro un du câble aux Etats-Unis Comcast d'intervenir en présentant en février une offre de 22,1 milliards de livres (25,05 milliards d'euros) sur Sky, défiant aussi bien Fox que Disney. Comcast n'a cependant pas encore présenté d'offre formelle sur Sky.

Alors que son accord avec Sky attend toujours le feu vert des autorités, Fox a accepté de son côté de céder une série de ses actifs, y compris les 39% qu'il détient dans Sky, à Walt Disney, ce qui retire potentiellement Rupert Murdoch de l'équation Sky.

FOX A PROBABLEMENT DÉJÀ L'ACCORD DE DISNEY

Fox a déclaré mardi que ses concessions allaient au-delà des mesures réclamées par l'autorité britannique des télécoms, l'Ofcom, pour apaiser ses craintes sur l'influence supposée de l'homme d'affaires.

Le groupe doit toutefois également convaincre l'autorité britannique de la concurrence, ainsi que le gouvernement.

"Nous avons travaillé assidûment avec la CMA (Competition and Markets Authority) tout au long de son examen approfondi", a dit Fox mardi. "En fait, nous pensons que les remèdes de protection ("firewall") renforcée que nous avons proposés pour préserver l'indépendance de Sky News répondent de façon exhaustive et constructive aux préoccupations de la CMA."

Outre la possibilité d'isoler Sky News du groupe, Disney a exprimé son intérêt pour son rachat, quelle que soit l'issue de son offre sur 52 milliards de dollars (42,2 milliards d'euros) de ses actifs, a souligné Twenty-First Century Fox.

Le fonds activiste Elliott Capital a pour sa part acquis une participation dans Sky ces derniers mois et a indiqué mardi que celle-ci avait atteint 2,84%, sans plus de commentaires.

L'action Sky a fini en hausse de 2,1% à 13,25 livres vers à la Bourse de Londres, un niveau de cours supérieur aussi bien au prix offert par Fox et qu'à celui proposé par Comcast.

Les analystes de Liberum jugent que les dernières concessions de Fox devraient suffire à s'assurer du feu vert de la CMA. Ils ajoutent que deux éléments peuvent laisser penser que Fox pourrait proposer une surenchère à l'offre de Comcast.

D'une part, Fox a déjà dû obtenir l'accord de Disney pour avoir proposé ces concessions, d'autre part, les administrateurs indépendants ont fait savoir qu'ils resteraient focalisés sur la maximisation de valeur pour les actionnaires, disent-ils.

De plus, l'accord de partage de contenu entre Sky et Mediaset en Italie, qui met fin à une rivalité de longue date dans la TV payante entre les deux groupes, augmente la valeur de Sky.

(Juliette Rouillon et Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

72 - Le Mans

Maîtrise d'oeuvre pour la rénovation des bâtiments A et F au 185 rue Henri Champion

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS