Fournisseurs : les petits fragilisés

Partager

Côté fournisseurs, le fait que les usines Renault tournent à la moitié de leur capacité aura des conséquences.

1 110 fournisseurs de Renault en Europe en 2010

17 milliards d'euros achetés par le groupe Renault au niveau mondial en 2010

66% de fournisseurs communs à Renault et Nissan

(source : Renault)

 

« Aujourd'hui, nous avons du mal à justifier des investissements pour nos clients français auprès de notre maison mère », rapporte un équipementier, qui, comme les deux tiers des entreprises du secteur, est sous pavillon étranger. Le secteur, fragilisé par quatre années de baisse des volumes sur le marché européen, a anticipé : « Avec 23 000 suppressions de postes entre 2009 et 2011, les équipementiers français ont déjà réduit leur effectif de 20%. Une nouvelle baisse des volumes risque de se traduire par un nouvel ajustement », commente Arnaud de David-Beauregard (Fiev).

Les équipementiers de rang 1 sont plutôt protégés du fait de leur large portefeuille de clients et de leur internationalisation. Mais derrière les Faurecia, Michelin et autres Valeo, nombre de PME se trouvent dans une position délicate. « Il y a une flopée de fournisseurs français qui ne travaillent qu'avec Renault et PSA dans l'emboutissage, dans l'injection plastique ou encore dans la fonderie d'aluminium », constate un analyste.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Ruia Sealynx, un fabricant normand de joints d'étanchéité dont le carnet de commandes dépendait à 80% de Renault, a déposé le bilan en avril 2012 ; de même que TRW, fabricant vosgien de systèmes de freinage et de suspension à la mi-janvier ; ou encore la fonderie DMI à Vaux (Allier), placée en redressement judiciaire, et qui dépend pour la moitié de ses commandes de la marque au losange. S'il veut pouvoir relancer rapidement son outil industriel dans l'éventualité d'une reprise du marché européen en 2016, Renault doit veiller à la survie de ses fournisseurs et à leur capacité à assurer une supply chain, que ce soit en maintenant de l'activité en France ou en accompagnant ses fournisseurs à l'international.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS