Fortress et Elliott ne discutent plus avec Monte dei Paschi

par Massimo Gaia

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fortress et Elliott ne discutent plus avec Monte dei Paschi
Les fonds d'investissement américains Fortress et Elliott se sont retirés des négociations en vue du rachat du portefeuille de créances douteuses de Banca Monte dei Paschi di Siena, a-t-on appris vendredi de trois sources, un coup dur pour le projet de renflouement par l'Etat. /Photo d'archives/REUTERS/Stefano Rellandini

MILAN (Reuters) - Les fonds d'investissement américains Fortress et Elliott se sont retirés des négociations en vue du rachat du portefeuille de créances douteuses de Banca Monte dei Paschi di Siena, a-t-on appris vendredi de trois sources, un coup dur pour le projet de renflouement par l'Etat.

La quatrième banque italienne, qui avait à la fin 2016 un montant brut de 26 milliards d'euros de créances douteuses ou irrécouvrables, négociait avec Fortress et Elliott ainsi qu'avec le fonds de sauvetage du secteur bancaire italien Atlante.

Selon les sources, Fortress et Elliott se sont retirés des négociations faute d'avoir trouvé un accord sur les modalités de la cession de ce portefeuille et Atlante se demande dorénavant s'il fera cavalier seul.

Atlante s'est abstenu de tout commentaire.

La Commission européenne (CE) a donné ce mois-ci son accord de principe au sauvetage de Monte dei Paschi, à la condition que des acteurs du privé prennent l'engagement de reprendre ses créances douteuses, ont dit les sources.

Monte dei Paschi, la plus ancienne banque au monde encore en activité, avait dit qu'elle visait un accord sur ce chapitre d'ici au 28 juin.

(Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS