Forte hausse du chômage en septembre, contrecoup de la baisse d'août

Avec une hausse de 1,9% au mois de septembre, la France compte désormais 3 295 700 demandeus d'emplois, un nouveau record, selon les données publiées ce jeudi 24 octobre par le ministère du Travail. Un contrecoup du "bug" informatique du mois d'août, avec la réinscription à Pôle emploi d'une partie des demandeurs d'emplois sortis des statistiques d'août

Partager
Forte hausse du chômage en septembre, contrecoup de la baisse d'août

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emploi) a bondi de 1,9% au mois de septembre en France, soit de 60 000, pour s'établir à 3 295 700, un nouveau record, selon les données publiées jeudi par le ministère du Travail.

En tenant compte des personnes ayant exercé une activité réduite (catégorie B et C), il progresse de 1,1% (+54 200) à 4 843 400 (5 141 000 avec les départements d'Outre-mer).

Cette hausse, la plus importante depuis avril 2009, au plus fort de la crise, fait suite à une baisse tout aussi nette (-50.000 demandeurs d'emploi de catégorie A) au mois d'août qui tenait en grande partie à un dysfonctionnement dans la procédure d'actualisation du nombre de demandeurs d'emplois.

Elle s'explique en retour par le contrecoup de ce "bug" informatique, avec la réinscription à Pôle emploi d'une partie des demandeurs d'emplois sortis des statistiques d'août mais dans des proportions que la direction des études du ministère du Travail (Dares) ne précise pas.

En plus de cet impact, le ministère du Travail souligne la forte volatilité des chiffres du chômage d'un mois sur l'autre, sans précédent dans un passé récent, sur laquelle "on n'a pas d'explication conjoncturelle".

"La hausse des chiffres de septembre ne signifie pas une rupture radicale de la tendance, qui est toujours au ralentissement de la hausse du chômage", assure-t-on.

Dans un communiqué, il estime que, dans ces conditions, la "seule analyse sérieuse consiste à regarder les évolutions sur deux mois".

Ainsi, la hausse des demandeurs d'emplois n'est plus en moyenne que de 5.000 par mois depuis juillet, contre environ 30.000 au premier trimestre et 18.000 au deuxième trimestre.

"Plus que jamais, l'objectif reste d'inverser la courbe du chômage à la fin de l'année et de façon durable", dit-il.

Avec Reuters (Yann Le Guernigou)

0 Commentaire

Forte hausse du chômage en septembre, contrecoup de la baisse d'août

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS