Forte hausse des commandes à l'industrie en octobre aux Etats-Unis

WASHINGTON (Reuters) - Les nouvelles commandes à l'industrie aux Etats-Unis ont enregistré en octobre leur plus forte hausse en près d'un an et demi, un signe supplémentaire témoignant d'un redressement progressif du secteur après un ralentissement prolongé.
Partager

Le département du Commerce a fait état mardi d'une progression de 2,7% après un gain de 0,6% en septembre. La hausse d'octobre est la plus importante depuis juin 2015 et marque le quatrième mois consécutif de progression.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 2,6% en octobre après une progression de 0,3% annoncée initialement pour le mois septembre. Après quatre mois consécutifs de baisse, les commandes en carnet des usines ont augmenté de 0,7%, la plus forte hausse progression depuis juillet 2014.

Cette statistique vient s'ajouter à d'autres suggérant une reprise dans l'industrie manufacturière, qui représente environ 12% de l'économie américaine. Mais en dépit des signes de stabilité, l'industrie risque d'être affectée par le regain de la vigueur du dollar à la suite de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis le 8 novembre dernier.

En octobre, les commandes de matériel de transport ont bondi de 12%, soit la plus forte hausse en un an. Les commandes de véhicules automobiles ont toutefois reculé de 0,7%.

Les commandes d'ordinateurs et de produits électroniques, de biens d'équipement, de matériel électrique, d'appareils et de composants ont également progressé. Les commandes de machines sont restées inchangées.

Les commandes de biens d'équipement hors défense et aéronautique, considérées comme les plus représentatives de la confiance des entreprises et des prévisions d'investissement, ont augmenté de 0,2%, un chiffre révisé en baisse par rapport à une estimation initiale de +0,4% annoncée le mois dernier avec la statistique des commandes de biens durables.

Les livraisons de biens d'équipement hors défense et aéronautique, qui entrent dans le calcul de la composante de l'investissement des entreprises du produit intérieur brut (PIB), ont fléchi de 0,1% en octobre, au lieu de +0,2% initialement estimé.

Cela suggère que les dépenses des entreprises en équipements pourraient rester faibles au quatrième trimestre.

Les livraisons de produits d'usine au global ont augmenté de 0,4% en octobre, après une hausse de 0,9% le mois précédent. Les stocks de produits d'usine sont restés inchangés, faisant ressortir un ratio stocks/livraisons à 1,34.

(Lucia Mutikani; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS