Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Forte concurrence pour le premier vaccin

, , ,

Publié le

Forte concurrence pour le premier vaccin

Aucun décès n’est encore attribué à Zika, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne veut pas répéter le couac du virus Ebola, dû à un manque de réactivité de la part des autorités sanitaires internationales. Elle a prévenu que la prolifération du virus constituait « une urgence de santé publique de portée mondiale ». Aucun vaccin n’existe actuellement pour contrer Zika, transmis par la piqûre d’un moustique infecté. L’industrie pharmaceutique s’est donc lancée dans la course au vaccin préventif. Les acteurs qui sont les plus avancés se trouvent outre-Atlantique. Hawaii Biotech aurait déjà entamé des tests sur animaux. Le consortium regroupant des universités, l’américain Inovio Pharmaceuticals et le sud-coréen GeneOne Life Science aussi. Leurs essais sur l’homme démarreraient en août. Sanofi, l’un des géants mondiaux de la vaccination avec sa filiale Sanofi Pasteur, espère rebattre les cartes. Son atout ? Le premier vaccin contre la dengue, Dengvaxia, récemment commercialisé. Or le moustique tigre, vecteur de la maladie, est l’un des deux moustiques qui transmet Zika. « Nous pouvons rapidement mettre à profit notre expertise, nos infrastructures en R & D et les installations industrielles mises en place pour Dengvaxia [produit dans l’usine rhônalpine de Marcy-l’Étoile, ndlr] », confie Nicholas Jackson, le directeur de la recherche de Sanofi Pasteur. Sanofi n’a pas encore lancé d’essais sur l’animal ou l’homme. De son côté, l’anglais GSK réalise des études de faisabilité pour voir si sa plate-forme technologique serait appropriée. Devant la complexité de ce type de virus, d’autres fabricants ont préféré passer leur tour, comme le japonais Takeda, axé sur la dengue, et Merck & Co, qui planche sur un vaccin pionnier contre Ebola. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle