L'Usine Auto

Ford reste pessimiste sur l'avenir du marché européen

,

Publié le

Le constructeur américain a déjà annoncé la fermeture de deux usines en Europe et la suppression de plus 6000 emplois. Il n'anticipe pas de reprise avant 2015.

Ford reste pessimiste sur l'avenir du marché européen © D.R. - Ford

Déprime confirmée en Europe pour Ford. Sur les dix premiers mois de l'année le constructeur américain y a vu ses ventes de véhicules neufs reculer de 8,3% par rapport à l'année dernière, à 72 330 unités.

Et le constructeur ne prévoit pas d'amélioration à court terme. En Europe, "le secteur est très, très difficile actuellement. Notre opinion c'est que le secteur va rester déprimé, ou à des niveaux très bas, pour un certain nombre d'années", a déclaré Mark Fields, le nouveau directeur d'exploitation de Ford qui a pris ses nouvelles fonctions cette semaine, à l'occasion d'une rencontre avec les journalistes organisée pendant le salon de l'automobile de Los Angeles.

Fortement touché par le recul des ventes en Europe - Ford s'attend à plus d'un milliards d'euros de pertes sur ce marché en 2012 - le constructeur y réduit considérablement sa voilure mais se reconcentre aussi sur des segments plus porteurs.

Ford a ainsi annoncé récemment la fermeture de trois usines (une en Belgique et deux au Royaume-Uni), qui implique plus de 6 000 suppressions d'emplois, et veut  focaliser sa production sur les petites voitures et les utilitaires.

"J'ai confiance dans le fait qu'en travaillant à ce plan de transformation, nous allons ramener nos activités à la rentabilité d'ici le milieu de la décennie", a insisté Mark Fiels

Pour sa croissance, Ford mise donc davantage sur les Etats-Unis et, surtout, sur la zone Asie-Pacifique. Le directeur des ventes a par exemple confirmé que son groupe prévoyait de doper sa présence en Chine au cours des trois prochaines années.

Pour l'Amérique du nord, Mark Fields s'est montré plus prudent: "je ne pense pas que nous allons revenir aux jours où le marché américain représentait 18 millions d'unités par an", a-t-il dit, avant de préciser qu'il prévoyait tout de même "une croissance continue". Pour cette année, le cabinet spécialisé Autodata anticipe 14 millions de véhicules neufs vendus aux Etats-Unis.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte