Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Ford pourrait renoncer à son indépendance en Inde

, , ,

Publié le , mis à jour le 10/04/2019 À 07H02

En signant une co-entreprise avec la firme indienne Mahindra & Mahindra, Ford marquerait la fin de son activité indépendante dans le pays.

Ford pourrait renoncer à son indépendance en Inde
Ford est proche d'un accord avec Mahindra & Mahindra pour créer une coentreprise en Inde, ce qui signifierait probablement la fin pour le constructeur automobile américain de toute activité indépendante dans ce pays, a appris Reuters de deux sources au fait des négociations. /Photo d'archives/REUTERS/Hannah McKay
© Hannah Mckay

Ford est proche d'un accord avec Mahindra & Mahindra pour créer une coentreprise en Inde, ce qui signifierait probablement la fin pour le constructeur automobile américain de toute activité indépendante dans ce pays, a appris Reuters de deux sources au fait des négociations.

Cette alliance ferait de Ford le dernier constructeur en date à réduire ses activités en Inde, l'un des marchés automobiles connaissant la plus forte croissance, après General Motors en 2017. D’autres, comme Citroën en avril 2019, se lancent sur le marché indien.

En vingt ans, Ford a investi plus de deux milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) en Inde mais sa part de marché y dépasse à peine 3%.

49% des parts pour Ford

Selon les termes de cet accord en cours de discussion, la coentreprise serait détenue à 49% par Ford et à 51% par Mahindra, ont indiqué les deux sources.

La filiale indienne du constructeur de Detroit transférera l'essentiel de son activité automobile à la nouvelle entité, y compris ses actifs et ses employés, selon l'une des sources.

"C'est comme si Ford se retirait partiellement d'Inde", a dit la source.

L'accord devrait être conclu d'ici trois mois, ont dit les sources.

Ford et Mahindra ont tous les deux dit ne pas commenter les rumeurs.

Actuellement, Ford produit et vend ses voitures en Inde via une filiale qu'il détient à 100%. En 2017, il a noué une alliance stratégique avec Mahindra dans le cadre de laquelle les deux groupes prévoient, entre autres, de construire ensemble de nouvelles voitures, y compris des SUV et des versions électriques. Il annonçait également réflechir à une voiture connectée pour faire face à la concurrence des groupes technologiques.

 

Avec Reuters (Aditya Kalra et Aditi Shah; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)
 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle