Ford pourrait renoncer à son indépendance en Inde

En signant une co-entreprise avec la firme indienne Mahindra & Mahindra, Ford marquerait la fin de son activité indépendante dans le pays.

Partager

Ford pourrait renoncer à son indépendance en Inde
Ford est proche d'un accord avec Mahindra & Mahindra pour créer une coentreprise en Inde, ce qui signifierait probablement la fin pour le constructeur automobile américain de toute activité indépendante dans ce pays, a appris Reuters de deux sources au fait des négociations. /Photo d'archives/REUTERS/Hannah McKay

Ford est proche d'un accord avec Mahindra & Mahindra pour créer une coentreprise en Inde, ce qui signifierait probablement la fin pour le constructeur automobile américain de toute activité indépendante dans ce pays, a appris Reuters de deux sources au fait des négociations.

Cette alliance ferait de Ford le dernier constructeur en date à réduire ses activités en Inde, l'un des marchés automobiles connaissant la plus forte croissance, après General Motors en 2017. D’autres, comme Citroën en avril 2019, se lancent sur le marché indien.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En vingt ans, Ford a investi plus de deux milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) en Inde mais sa part de marché y dépasse à peine 3%.

49% des parts pour Ford

Selon les termes de cet accord en cours de discussion, la coentreprise serait détenue à 49% par Ford et à 51% par Mahindra, ont indiqué les deux sources.

La filiale indienne du constructeur de Detroit transférera l'essentiel de son activité automobile à la nouvelle entité, y compris ses actifs et ses employés, selon l'une des sources.

"C'est comme si Ford se retirait partiellement d'Inde", a dit la source.

L'accord devrait être conclu d'ici trois mois, ont dit les sources.

Ford et Mahindra ont tous les deux dit ne pas commenter les rumeurs.

Actuellement, Ford produit et vend ses voitures en Inde via une filiale qu'il détient à 100%. En 2017, il a noué une alliance stratégique avec Mahindra dans le cadre de laquelle les deux groupes prévoient, entre autres, de construire ensemble de nouvelles voitures, y compris des SUV et des versions électriques. Il annonçait également réflechir à une voiture connectée pour faire face à la concurrence des groupes technologiques.

Avec Reuters (Aditya Kalra et Aditi Shah; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS