Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Ford pourrait investir 5 milliards de dollars pour relancer la marque Lincoln

, , , ,

Publié le , mis à jour le 27/10/2014 À 07H29

Selon Reuters, le directeur général du constructeur automobile américain Ford serait prêt à investir plusieurs milliards de dollars dans la relance de la marque Lincoln, en déshérence depuis une vingtaine d'années.

Ford pourrait investir 5 milliards de dollars pour relancer la marque Lincoln

Mark Fields, le PDG du constructeur américain Ford, voudrait relancer l'historique marque Lincoln, dont Ford est propriétaire depuis 1922.

Selon Reuters, le dirigeant prévoit des investissements importants dans la mise au point d'une nouvelle plate-forme qui pourrait servir de base à plusieurs futurs modèles, ont expliqué quatre sources.

Ce plan d'investissement pourrait atteindre cinq milliards de dollars (3,95 milliards d'euros), voire davantage, sur les cinq prochaines années, afin de refondre la gamme de Lincoln et de refaire de la marque un concurrent crédible pour Mercedes-Benz ou BMW, ont dit les sources.

Ford évoque ouvertement sa volonté de relancer Lincoln mais n'a pas communiqué à ce stade sur le projet de nouvelle plate-forme et le montant des investissements envisagés.

"Il est vraiment important pour nous de disposer d'une marque pertinente et brillante dans le haut de gamme", a déclaré Mark Fields à Reuters le 24 octobre. "Il faut investir pour construire cette marque au fil du temps."

Il s'est refusé à préciser ses intentions en terme d'investissement et de produits.

Le mois dernier, des dirigeants du groupe ont déclaré que la première étape du redressement de Lincoln devait être un triplement des ventes mondiales à 300 000 unités d'ici 2020.

Plusieurs analystes jugent toutefois cet objectif exagérément optimistes, tout comme d'anciens cadres dirigeants du groupe qui ont répondu à Reuters mais ont requis l'anonymat.

A plus long terme, la direction de Ford veut à la fois refaire de Lincoln une marque haut de gamme de référence aux Etats-Unis et l'installer au premier rang en Chine, où elle vient tout juste d'être lancée, livrant vendredi sa toute première voiture, une MKZ.

Lincoln, qui se classait au premier rang des marques haut de gamme aux Etats-Unis en 1998, est tombée à la huitième place. Ses ventes sont inférieures de moitié à celles de Cadillac, propriété de General Motors, et sont quatre fois inférieures à celles de Mercedes.

L'an dernier, Lincoln a vendu 81.694 voitures, contre 187.121 en 1998.

Le prédécesseur de Mark Fields, Alan Mulally, qui a démissionné en juillet, a toujours refusé tout investissement important dans la marque et il a même envisagé de la vendre ou de la fermer, selon deux sources.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle