Ford investit 1,2 milliard de dollars dans trois usines du Michigan

DÉTROIT/WASHINGTON (Reuters) - Ford a annoncé mardi un investissement de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) dans trois de ses usines du Michigan, avec à la clé la création de 130 emplois, conformément à un accord signé en 2015 avec le syndicat United Auto Workers.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ford investit 1,2 milliard de dollars dans trois usines du Michigan
Ford a annoncé mardi un investissement de 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) dans trois de ses usines du Michigan, avec à la clé la création de 130 emplois, conformément à un accord signé en 2015 avec le syndicat United Auto Workers. /Photo prise le 28 mars 2017/REUTERS/Athit Perawongmetha

En début de journée, le président américain Donald Trump avait salué dans un tweet un "investissement majeur" du constructeur automobile Ford sans préciser s'il s'agissait d'une nouvelle initiative.

En janvier, Ford avait annulé un projet de construction d'une usine au Mexique, un investissement estimé à 1,6 milliard de dollars, et annoncé à la place la création de 700 postes au Michigan.

Le groupe a précisé mardi qu'il investirait 850 millions de dollars dans la modernisation de son usine de Wayne, où sont produits le SUV Ford Bronco et le pick-up Ford Ranger, ainsi que 150 millions de dollars dans son usine de moteurs de Romeo, où seront créés 130 emplois.

A cela s'ajoute un investissement de 200 millions de dollars dans le centre de données de Flat Rock pour financer des recherches sur les véhicules autonomes et la connectivité.

"On est confiant dans la poursuite d'une solide croissance économique aux Etats-Unis à court terme", a déclaré à Reuters Joe Hinrichs, président de la division Americas at Ford. "Nous sommes très confiants dans nos projets, dans nos produits et dans nos investissements dans le Michigan." L'annonce de Ford intervient deux semaines après une visite de Trump à Detroit, où le chef de l'Etat a promis des créations d'emplois dans l'industrie automobile.

Pour Reuters, Nick Carey et Susan Heavey, Claude Chendjou et Véronique Tison pour le service français

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS