Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ford et l'entreprise chinoise Alibaba étudient une coopération

Publié le

Infos Reuters PÉKIN/SHANGHAÏ (Reuters) - Alibaba Group Holding a signé un accord avec Ford Motor en vue d'étudier une coopération dans des secteurs comme le "cloud" (informatique dématérialisée), l'intelligence artificielle, la connectivité et la distribution qui pourrait déboucher sur la vente de véhicules du constructeur américain sur la plate-forme Tmall du géant chinois.

Ford et l'entreprise chinoise Alibaba étudient une coopération
Alibaba Group Holding a signé un accord avec Ford Motor en vue d'étudier une coopération dans des secteurs comme le "cloud" (informatique dématérialisée), l'intelligence artificielle, la connectivité et la distribution qui pourrait déboucher sur la vente de véhicules du constructeur américain sur la plate-forme Tmall du géant chinois. /Photo prise le 3 décembre 2017/REUTERS/Aly Song
© Aly Song

Dans un communiqué publié jeudi, Alibaba a indiqué qu'Alimama, sa plate-forme de publicité en ligne, et AliOS, son système d'exploitation, feraient parties des filiales travaillant avec Ford dans le cadre de cet accord d'une durée de trois ans.

Une piste à l'étude concerne la vente de véhicules Ford sur Tmall, a déclaré une porte-parole d'Alibaba. Reuters a rapporté mercredi que le constructeur de Dearborn (Michigan) envisageait de signer un tel accord alors qu'il réévalue sa stratégie en Chine pour stimuler sa croissance.

"L'accord vise à explorer de nouveaux moyens de redéfinir la manière dont les consommateurs achètent et possèdent des véhicules, ainsi que sur la manière de tirer parti des canaux numériques afin d'identifier de nouvelles opportunités de distribution", a déclaré Alibaba.

Le groupe chinois de commerce électronique et le constructeur automobile américain vont d'abord "lancer une étude pilote" pour de nouvelles opportunités dans la distribution, a-t-il ajouté.

Le PDG de Ford, Jim Hackett, déclare lui que la collaboration avec les entreprises technologiques s'appuie sur les intentions du constructeur en matière de "véhicules intelligents".

Ford a enregistré des ventes moroses en Chine ces derniers mois, en raison du changement rapide des habitudes des consommateurs, qui privilégient des modèles d'entrée de gamme dans les petites villes.

Alibaba de son côté a renforcé sa présence dans le secteur automobile avec Banma Technologies, une coentreprise formée avec SAIC Motor.

(Bureau de Pékin et Brenda Goh à Shanghai, avec Norihiko Shirouzu; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus