Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Ford envisage de créer avec Zotye une coentreprise dans l'électrique en Chine

, , , ,

Publié le , mis à jour le 22/08/2017 À 16H55

Infos Reuters SHANGHAI (Reuters) - Ford Motor envisage de créer une coentreprise (JV) avec Anhui Zotye Automobile pour fabriquer des véhicules électriques de tourisme en Chine sous une nouvelle marque, afin de profiter du dynamisme de ce segment sur le premier marché automobile du monde.

Ford envisage de créer avec Zotye une coentreprise dans l'électrique en Chine
Ford Motor envisage de créer une coentreprise (JV) avec Anhui Zotye Automobile pour fabriquer des véhicules électriques de tourisme en Chine sous une nouvelle marque, afin de profiter du dynamisme de ce segment sur le premier marché automobile du monde.
© Flickr/Mike Mozart/CC

La Chine, confrontée à des niveaux alarmants de pollution dans les grandes villes, a fait du développement des véhicules électriques une priorité en y consacrant des dizaines de milliards de yuans d'investissements et de subventions, qui attirent de nombreux constructeurs automobiles.

Ford, dont les ventes totales en Chine ont reculé de 7% cette année, a dit mardi 22 août avoir signé un protocole d'accord avec son partenaire de cette coentreprise à 50/50. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été précisées ni la date d'un accord définitif. Mais l'accord porterait sur des véhicules électriques de tourisme.

Le constructeur américain estime que la production de véhicules électriques et hybrides dits NEV ("nouveaux véhicules énergétiques") en Chine va atteindre six millions d'unités par an d'ici 2025 et environ quatre millions seront uniquement électriques.

Tesla, Daimler et General Motors déjà présents sur ce marché

Zotye Auto, présenté par Ford comme le leader sur le segment des petites voitures électriques en Chine, a écoulé plus 16.000 véhicules entre janvier et juillet, soit une hausse de 56% sur la même période il y a un an. La société, non cotée, a dégagé au premier semestre un bénéfice net en hausse de 495,1% sur un an à 222,3 millions de yuans (28,38 millions d'euros).

Ford n'est pas seul sur le marché chinois. Les constructeurs américains Tesla et General Motors, ainsi que le groupe allemand Daimler, ont ainsi déjà annoncé des projets de véhicules électriques en Chine, les modèles écologiques devant représenter d'ici 2025 au moins un cinquième ventes dans le pays.

Pour Reuters, Brenda Goh; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus