Ford doit maintenir 1 000 emplois à Blanquefort jusqu'en mai 2018, selon la justice

La justice française a condamné jeudi 2 novembre Ford Aquitaine Industries (FAI) a maintenir un effectif de 1.000 emplois en CDI et en équivalent temps plein du 1er janvier au 24 mai 2018 dans son usine de Blanquefort en Gironde, comme le constructeur automobile s'y était engagé.

Partager
Ford doit maintenir 1 000 emplois à Blanquefort jusqu'en mai 2018, selon la justice
La justice française a condamné Ford Aquitaine Industries (FAI) a maintenir un effectif de 1.000 emplois en CDI et en équivalent temps plein du 1er janvier au 24 mai 2018 dans son usine de Blanquefort en Gironde.

Ford Aquitaine Industries (FAI) a été condamné par la justice française, jeudi 2 novembre, a maintenir un effectif de 1 000 emplois en CDI et en équivalent temps plein du 1er janvier au 24 mai 2018 dans l'usine Ford de Blanquefort (Gironde). Cette décision reprend l'engagement de Ford. Dans leur jugement, les magistrats du tribunal de grande instance de Bordeaux , saisis par le comité d'entreprise et le syndicat CGT, ont fixé l'astreinte à 500 euros par jour de retard.

Pour prendre sa décision, le tribunal, après avoir constaté dans ses attendus que les 1.000 emplois n'étaient pas assurés au 31 décembre 2016, s'est fondé sur l'accord-cadre signé le 24 mai 2013 pour une durée de cinq ans entre les dirigeants de Ford Europe et les pouvoirs publics qui ont apporté 12 millions d'euros d'aides pour maintenir ce niveau d'effectif dans l'unité de fabrication de boîte de vitesses.

Les syndicats chiffraient récemment le nombre de salariés à moins de 879.

L'avenir toujours incertain de l'usine Ford de Blanquefort

Pour le Comité d'entreprise, l'avenir de l'usine reste incertain. Un comité de suivi qui s'est tenu à Bordeaux le 23 octobre entre les dirigeants de Ford Europe, les représentants de l'Etat, les collectivités locales et territoriales et les représentants du personnel n'a rien apporté de nouveau sur l'avenir de l'usine au-delà du 24 mai 2018.

La direction de Ford y a présenté les résultats d'une étude de faisabilité démontrant que l'usine de Blanquefort était compétitive pour accueillir la fabrication d'une nouvelle boîte de vitesse qui permettrait d'assurer l'avenir, mais elle a aussi commandé une étude complémentaire prenant en compte les paramètres internationaux pour prendre une décision définitive au 1er trimestre 2018, sachant que l'usine Ford de Detroit aux Etats-Unis est sur les rangs.

Pour Reuters, Claude Canellas, édité par Yves Clarisse

0 Commentaire

Ford doit maintenir 1 000 emplois à Blanquefort jusqu'en mai 2018, selon la justice

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

FORD AQUITAINE INDUSTRIES

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS