Ford compte sur 007 pour céder Aston Martin

Après avoir lancé la rationalisation industrielle de sa marque anglaise, Ford lui cherche un nouvel acquéreur.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ford compte sur 007 pour céder Aston Martin

La sortie mercredi 22 novembre de Casino Royale, le nouveau film de James Bond, devrait offrir une exposition médiatique maximale à Aston Martin, la prestigieuse marque britannique dont Ford veut se défaire. Si l'agent 007 lui a été -presque- fidèle depuis 1964 (à la fin des années 1990 : il conduisait une BMW dans Goldeneye, Demain ne meurt jamais, et Le monde ne suffit pas), Ford peine à trouver des clients pour ses nouveaux modèles. L'américain n'a jamais su hisser sa griffe au rang de Porsche, constructeur automobile le plus rentable du monde. Faute d'investissement, Aston Martin n'a pas bénéficié d'un positionnement assez fort pour concurrencer la machine allemande. La marque anglaise ne doit son prestige qu'à sa gloire passée.

La rationalisation industrielle, en œuvre depuis 2004, est arrivée tard. Alors que son grand concurrent mise à la fois sur la qualité de ses modèles et sur des usines dont la performance permet de contenir les coûts.

Les ratés de la belle anglaise n'empêchent cependant pas les acquéreurs de se bousculer. Ulrich Bez, l'actuel patron d'Aston Martin, s'est mis sur les rangs. Il aurait rassemblé le financement via la banque suisse UBS. Des constructeurs japonais et chinois ont marqué leur intérêt. On murmure que le nouveau fonds d'investissement créé par Bernard Arnault, le P-DG de LVMH, et le belge Albert Frère pourrait prendre la marque britannique pour cible. Ils pourront capitaliser sur la rationalisation de la marque initiée par Ulrich Bez, qui commence à porter ses fruits. La marque prévoit d'ailleurs d'enregistrer cette année les premiers bénéfices de son histoire avec Ford. Une nouvelle plate-forme technique, permettant de développer de nouveaux modèles à moindre coût a été mise au point pour la DB9. L'outil industriel a été revu et corrigé, avec la création d'un site à Gaydon, en Grande-Bretagne. Inauguré en 2004 pour le lancement de la DB9, il a accueilli, depuis, la V8 Vantage. Et, selon le cabinet de consultant CSM Worldwide, la remplaçante de la Vanquish y sera aussi assemblée d'ici un ou deux ans. « Gaydon deviendra alors le seul site de production d'Aston Martin. Newport Pagnell, l'usine historique, sera réservée aux activités de réparation », note Andrew Wright, analyste chez CSM.

D'autres arguments plaident en faveur d'une vente rapide. Contrairement aux autres marques de Ford, Aston Martin peut en être détachée sans difficulté. Ce qui n'est pas le cas de Jaguar, l'autre marque de luxe de Ford, un temps pressentie pour la vente. Cette griffe dont l'américain souhaitait faire le « BMW britannique», partage en effet de nombreux composants avec d'autres marques du groupe (Land Rover, Ford ou Volvo). « Elle est presque impossible à vendre seule », soutient Andrew Wright. Pourtant, ses ventes se réduisent comme peau de chagrin. « La Jaguar XJ a eu un pic de production de 36 000 unités, indique l'analyste de CSM. La nouvelle n'atteint pas le tiers de ce volume ». Une fois Aston Martin, Ford devra donc s'attaquer au futur de Jaguar.

Arnaud Dumas

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS