Fonroche inaugure sa première unité de biogaz en Lot-et-Garonne

L’un des leaders français du solaire, dont le siège social est à Rochefort (Lot-et-Garonne), poursuit sa diversification et vient d’installer le 20 mai la plus grande centrale d’injection de biométhane en France à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne). Un investissement de 13,5 millions d’euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fonroche inaugure sa première unité de biogaz en Lot-et-Garonne

C’est tout un symbole. Fonroche a construit "BioVilleneuvois" sa première usine de biogaz sur ses "terres", en Lot-et-Garonne, plus précisément à Villeneuve-sur-Lot sur un site industriel de 1,5 hectare. Elle a une capacité de production de 34 500 mégawattheures de gaz par an, soit la consommation annuelle de 11 050 habitants. L’unité est alimentée en déchets organiques (broyats de maïs, effluents d’élevages…) par une cinquantaine de fermes situées dans un rayon de 15 kilomètres. Au total, l’investissement sur "BioVilleneuvois" est de 13,5 millions d’euros. Le projet a été soutenu par le conseil régional d'Aquitaine à hauteur de 600 000 euros.

Un fertilisant organique naturel

La méthanisation consiste à créer de l'énergie grâce aux sous-produits organiques issus de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire, c'est-à-dire aux résidus qui apparaissent durant la fabrication d'un produit fini. Ces matières produisent du biogaz via un processus biologique de fermentation dans des cuves dépourvues d'oxygène. Le "digestat", sorte de boue résiduelle, reste au fond de la cuve après la décomposition de la matière, et sans odeur, est ensuite épandu comme un engrais sur 4 000 hectares de terres agricoles aux alentours. Un fertilisant organique naturel, qui permet aux agriculteurs de réduire jusqu'à 60% les apports chimiques sur le territoire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour maîtriser l’ensemble de la chaîne, Fonroche a signé un partenariat avec le danois Bigadan, un spécialiste du secteur. Surtout, l’entreprise a signé un partenariat avec Air Liquide Advanced Business & Technologies, qui rachète le biogaz et a pris 5% du capital de Fonroche Biogaz, qui entend alimenter les flottes de camions de la grande distribution fonctionnant au GNV (Gaz naturel pour véhicules).

Sur les années à venir, Fonroche a prévu d’investir 200 millions d’euros dans des projets de méthanisation. Il a actuellement une dizaine de projets en cours en France.

Le groupe, qui a déjà installé plus de 400 centrales solaires dans le monde, emploie aujourd’hui 200 salariés et réalise 94 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Nicolas César

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS