Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Fonds chaleur : l’Ademe accélère la cadence

,

Publié le

Les projets de production de chaleur à partir de sources non fossiles financés par l’Ademe ont été dévoilés lundi. Le deuxième appel à projets, lancé dans la foulée, vise uniquement la chaleur à partir de biomasse.

Fonds chaleur : l’Ademe accélère la cadence

A peine les résultats du premier appel à projets connu que le deuxième est lancé. C’est qu’il faut mettre les bouchées doubles, pour atteindre l’objectif de 23% d’énergies renouvelables en 2020 que la France s’est fixé. Ici, c’est la production de chaleur que le gouvernement verdit en actionnant ses mesures incitatives.

Le premier appel à projets s’est soldé par un bilan « très positif », souligne l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui gère le fonds dédié : il a permis de retenir 31 projets sur 37 déposés, pour une production énergétique totale de 145 400 tonnes équivalent pétrole. Soit 45 400 tep de plus que l’objectif annoncé. Au programme des projets retenus, de la géothermie, de la biomasse brûlée, et du solaire thermique.

Un quart de l’objectif de 2020 grâce au fonds chaleur

Focalisé sur les sources de chaleur uniquement, et géré par l’Ademe, ce fonds fait partie des 50 mesures vertes annoncées en novembre 2008 par le ministre de l’Environnement Jean-Louis Borloo. Il est doté d’une enveloppe d’un milliard d’euros pour la période 2009-2011. L’objectif global pour les énergies renouvelables est d’augmenter la production de 20 Mtep (millions de tonnes équivalent pétrole) d’ici 2020. Dans cet objectif global, la part couverte par le Fonds Chaleur est de 5,47 Mtep soit un peu plus de 25 %.



Six projets soutenus visent les régions touchées par la tempête « Klaus », souligne l’Ademe. Des projets destinées à écouler les quantités astronomiques de bois chablis issus des arbres mis à terre. L’approvisionnement de 470 000 tonnes de plaquettes forestières sur une durée de 3 à 9 ans sera ainsi facilité.

 



Coup d’envoi du deuxième appel à projet

TEP en KWh

Une tonne équivalent pétrole = 11 630 kWh
Les heureux élus de la première vague de soutien financier révélés, l’Ademe s’attèle déjà à trouver les suivants. Pour ce deuxième appel, l’objectif indicatif de production énergétique totale sur l’ensemble des projets retenus sera de 175 000 tep (à comparer à l’objectif de 100 000 tep du premier appel à projets, qui avait été largement dépassé). Comme en 2009, le ticket d’entrée est fixé à 1000 tep par an minimum, et s’adresse à toutes les entreprises issues des secteurs industriel, agricole et tertiaire privé. Cette fois-ci, seuls les équipements associés à la production d’énergie thermique à partir de biomasse, commandés après la date de publication des résultats de l’appel à projets, sont éligibles. Sont notamment compris les frais associés aux équipements suivants :



La phase d’appel à candidatures se déroulera du 19 octobre 2009 au 31 mars 2010. La  filière bois touchée par la tempête Klaus ne sera pas oubliée : l’Ademe restera cette année encore attentive à valoriser des projets pour permettre aux industriels de la forêt d’écouler leur bois.

A lire aussi


Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle