Fonderies et aciéries du Maroc : croissance en vue pour 2016

Le fabricant casablancais des pièces en fonte FAM, compte sur 10% de croissance l'année prochaine après avoir engagé un million d'euros dans la modernisation de son outil de production.

Partager
Fonderies et aciéries du Maroc : croissance en vue pour 2016
2016 pourrait être l'année d'un retour à la croissance pour les Fonderies et aciéries du Maroc

L'année 2016 pourrait être celle d'un regain de croissance pour les Fonderies et aciéries du Maroc (FAM). Gérés par un actionnariat familial, les FAM ont réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros. Après une année sans relief, l'entreprise anticipe 10 à 15% de croissance en 2016.

Créée en 1940, la doyenne des fonderies marocaines est spécialisée dans la fabrication de pièces coulées en fonte et en aciers divers pouvant aller jusqu'à 6 000 kg.

booster notre croissance

"Pendant deux années , nous avons concentré nos efforts sur l'investissement avec notamment l'achat de nouvelles machines. Aujourd'hui, nous sommes en mesure de passer à l'étape supérieure avec des produits de meilleure qualité et de booster notre développement" indique à L'Usine Nouvelle Mostafa El Houari, directeur commercial de l'usine interrogé à Paris à l'occasion du salon du Midest où l'entreprise faisait partie des exposants.

Située à Aïn Sebâa, un arrondissement industriel à l'Est de Casablanca, l'usine qui s'étale sur 17000 m² dont 10000 m² couverts a donc vu ses équipements modernisés.

Elle s'est notamment dotée d'un four de traitement thermique acheté en Turquie pour 500 000 euros. Autre acquisition : une fraiseuse 5 axes dédiée aux métaux légers en provenance de Taïwan pour un montant identique.

"Ces équipements nous permettent de consolider notre position dans la réalisation de pièces d'usures avec des alliages de haute performance" indique Mostafa El Houari.

Le site casablancais qui est doté d'une capacité de 3500 tonnes de pièces par an emploie 130 salariés dont 15 ingénieurs et cadres et 24 agents de maitrise.

"OCP est notre client le plus important"

Des différents ateliers de fusion, moulage, traitement, modelage et d'usinage sortent plusieurs sortes de produits comme des battoirs en aciers alliés au manganèse pour les clients du secteur des travaux publics et carrières ou des jupes de cyclones en aciers réfractaires pour les cimenteries.

"Dans l'industrie chimique, l'OCP est notre client le plus important. Mais, nous produisons aussi notamment des pièces d'usure pour des entreprises des mines, du BTP, des cimenteries ou des sucreries," précise Mostafa El Houari.

Sur le marché local, les FAM se trouvent en concurrence avec le groupe Mafoder ou encore la fonderie 2D Metal.

C'est ainsi que les Fam comptent dans leur portefeuille client outre le groupe OCP, des entreprises comme Lafarge Ciment, Holcim, Ciments du Maroc ou, à l'export les mines de fer SNIM en Mauritanie. En attendant plus.

"Nous avons exposé au Midest car nous voulons diversifier nos marchés notamment dans le ferroviaire et augmenter notre part d'export dans le chiffre d'affaires", conclut Mostafa El Houari.

N.D.

Localisation des FAM à Casablanca

0 Commentaire

Fonderies et aciéries du Maroc : croissance en vue pour 2016

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS