Fonderie du Poitou : nouvelle audience le 22 février

Le Tribunal de commerce de Nanterre a prorogé le redressement judiciaire de la Fonderie du Poitou Alu à Ingrandes (Vienne) jusqu’au 22 février.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fonderie du Poitou : nouvelle audience le 22 février

De source syndicale, il s’agit de laisser le temps aux repreneurs potentiels de préciser leurs projets de reprise, mais aussi d’évaluer les engagements de Renault sur le carnet de commandes de l’entreprise. « Renault s’est engagé à soutenir la trésorerie de l’entreprise si l’activité est insuffisante », précise remarque Eric Bailly, secrétaire (CGT) du comité d’entreprise de la fonderie, qui ajoute que le constructeur a débloqué mardi 800 000 euros qui permettront notamment d’assurer la paye du mois de janvier. « Mais les candidats à la reprise attendent aussi que Renault s’engage davantage sur la durée. Pour eux, il faut au minimum un plan de charge sur 5 ans, alors que le constructeur ne garantit le carnet de commandes que pour 2012 et 2013. »
Le niveau de commandes actuel est en effet insuffisant pour faire tourner normalement la fonderie, qui est en chômage technique cette semaine et le sera à nouveau fin février.

Trois repreneurs potentiels se sont manifestés devant le tribunal. L’actuel propriétaire, le groupe Montupet, qui propose un plan de continuation, le groupe américain Aiken et le groupe français Arche. Des représentants de ce dernier étaient d’ailleurs en visite à Ingrandes, pour la troisième fois depuis décembre, la semaine dernière. D’autres groupes français, GMD et Saint Jean Industries, sont intéressés par le dossier. « Tous les repreneurs sont les bienvenus, souligne Eric Bailly, mais pour nous, la meilleure solution, sur le plan économique comme sur le plan social, serait le retour de la fonderie dans le giron de Renault. »

Jean Roquecave





Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS