Fog stoppe la production de ponts levants pour les garages

L'usine Fog de Briare (Loiret) sera démantelée. Ce fabricant de ponts levants pour les garages auto va se concentrer sur le négoce. 58 emplois disparaissent.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fog stoppe la production de ponts levants pour les garages

Enième péripétie de la crise dans l'automobile, l'usine Fog Automotive de Briare (Loiret) cesse la production de ponts levants pour les garages. L'activité n'était plus assez rentable, selon la direction du site, qui est en redressement judiciaire depuis le mois de février devant le tribunal de commerce de Paris. "Nous avions des commandes, mais l'actionnaire n'a pas voulu acheter les matières premières nécessaires pour faire tourner les chaines d'assemblage", déplorent les syndicats, qui redoutent une prochaine délocalisation des machines.

Sur 134 salariés, 58 sont licenciés depuis quelques jours. Il ne reste donc que 76 salariés dans cette entreprise. Le site est conservé et sera dédié au négoce de fournitures pour les garages. Une activité marginale d'assemblage subsistera, maintenue par une ou deux personnes.

Avant la crise, Fog employait plus de 200 salariés et réalisait près de 50 millions d'euros de revenus. Les ventes ont chuté de moitié. En 2008, l'usine avait été transférée de Myennes (Nièvre) à Briare (Loiret) pour gagner en compétitivité, puis l'entreprise avait été reprise en 2009 par le groupe de Jacob Abbou, éditeur du Journal de l'Automobile, alors que le groupe Bosch était intéressé.
Fog Automotive reste en sauvegarde avec une période d'observation qui se termine à la rentrée. Le tribunal de commerce de Paris dira alors si l'entreprise est viable ou pas.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS