Florange : Mittal rompt le silence, les syndicats répliquent

[ACTUALISE] Le Figaro publie ce jeudi 13 décembre une interview du PDG d’ArcelorMittal. Il y revient sur l’accord passé avec le gouvernement, et les attaques des politiques envers lui. Dans le même temps, les syndicats s’appuient sur un document interne pour prouver que Florange est l’un des sites les plus rentables du groupe.

Partager
Florange : Mittal rompt le silence, les syndicats répliquent

"C'est un accord juste", affirme l’industriel dans les colonnes du quotidien le Figaro, dans son édition datée du jeudi 13 décembre. Il commente ainsi l’accord conclu avec le gouvernement français au début du mois de décembre. "Il respecte ce qui était notre préoccupation essentielle dans ce dossier: assurer un avenir pérenne et rentable à l'ensemble de notre activité et donc à la filière acier en France". Suggérant ainsi que l’avenir ne s’annonçait pas rentable pour la filière acier en France.

Un commentaire que pourraient venir démentir la CFDT qui évoque - le même jour - un document interne attestant que Florange serait l’un des sites les plus rentables du groupe dans le nord de l’Europe. "On voit effectivement sur les courbes que Florange fait partie des sites les plus rentables, aussi rentable que Gand et Dunkerque", a affirmé Edouard Martin, délégué syndical CFDT du site sur BFMTV mercredi soir.

"Ce ne sont pas les syndicats qui le disent mais la direction elle-même", a-t-il ajouté. Ce document interne d'ArcelorMittal comparerait les coûts de production à la tonne de l'acier produit par les sites du groupe à Florange, Gand, Dunkerque, Liège et Brême.

"L'excuse invoquée par M. Mittal du manque de compétitivité de Florange ne tient pas", a estimé le représentant syndical. "C'est pour cela que nous, maintenant, nous demandons des comptes à M. Mittal, qui est capable de mentir à la terre entière", a ajouté le syndicaliste.

La direction du groupe a riposté par un communiqué dans la matinée affirmant que le document interne dont il est question est "partiel et ne prend pas en compte les coûts complets".

"Une surprise pour personne"

De son côté, Lakshmi Mittal explique que la fermeture des haut-fourneaux n’aurait pas dû être "une surprise". "Les salariés eux-mêmes en étaient conscients", explique-t-il dans le Figaro.

Puis il justifie : "Qu'avions-nous dit lors de l'acquisition d'Arcelor? Que nous mettrions en œuvre le plan Apollo élaboré par la direction d'Arcelor avant l'OPA. Et ce plan prévoyait la fermeture des hauts-fourneaux de Florange au plus tard en 2010. En fait nous les avons fait fonctionner plus longtemps que cela."

Le bond en arrière de la nationalisation

C’est aussi la raison pour laquelle il a été surpris par le spectre de la nationalisation que le ministre du Redressement a pu faire planer au-dessus du site lorrain. "Si j'ai été surpris? Mais c'est le monde entier qui a été surpris. Si aujourd'hui, un pays comme la France, la cinquième économie du monde, parle de nationalisation, mais quel bond en arrière!", s’insurge-t-il.

"Ce genre de menaces sont de nature à faire qu'un investisseur y réfléchira peut-être deux fois avant d'investir en France. Cela dit, là encore, je n'ai pas eu l'impression avec le président de la République qu'il était très partant pour nationaliser Florange", ajoute-t-il.

Astrid Gouzik

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS