Florange : la stèle des "promesses non tenues" mise aux enchères

Matérialisant la "trahison" de François Hollande envers les salariés d’ArcelorMittal, la "stèle des promesses non tenues", déboulonnée par la mairie de Hayange, est mise en vente sur eBay.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Florange : la stèle des

C’est l’un des symboles de la "trahison" de François Hollande à l’égard des salariés d’ArcelorMittal Florange. La stèle des "promesses non tenues", installée fin avril par le syndicat Force ouvrière, mais retirée peu après par la mairie d’Hayange, va connaître une seconde vie. Elle est mise aux enchères sur le site Internet eBay jusqu’au 30 août. "Puisque personne ne voulait qu'on l'installe quelque part, on s'est dit qu'il valait mieux la vendre pour qu'elle serve à quelque chose d'utile", a expliqué à l’AFP Walter Broccoli, secrétaire de FO. Le syndicat espère en tirer au moins 500 euros (soit le prix d’achat de la pierre tombale). La somme sera reversée aux Restos du cœur et au fonds d’aide sociale de FO.

promesses oubliées

La stèle, dévoilée le 24 avril, jour de l'arrêt définitif des hauts-fourneaux du site de Florange, fait référence aux promesses de campagne de François Hollande. Celui-ci avait rendu visite aux ouvriers du site le 24 février 2012. Le candidat s'était alors engagé à déposer une proposition de loi obligeant un industriel fermant un site rentable à examiner les projets de reprise. Le projet de loi a bien été présenté (il sera débattu par les députés dès le 16 septembre) mais trop tard pour peser sur le sort des ouvriers de Florange.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Cette pierre tombale en rappelle une autre : celle installée en 2009 après la fermeture du site de Gandrange, en mémoire des "promesses non tenues" de Nicolas Sarkozy.

Sylvain Arnulf

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS