Florange, Alcatel, Air France : la revue de presse de l'industrie

Les jours se suivent, et les journaux se ressemblent. Ce vendredi 14 décembre, Arcelor Mittal et son site Florange font encore l'actu. Au menu de cette matinée aussi : Alcatel-Lucent, AirFrance.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Florange, Alcatel, Air France : la revue de presse de l'industrie

Les syndicats affrontent Mittal

La rencontre se déroulait la veille entre l'intersyndicale et la direction d'ArcelorMittal, mais elle fait encore la une des journaux ce vendredi 14 décembre au matin. La direction du sidérurgiste luxembourgeois a détaillé lors de ce Comité central d'entreprise extraordinaire, à Paris, l'accord passé avec le gouvernement le 30 novembre. "Sans FO ni la CGT, dont les représentants ont claqué la porte pour manifester leur refus "catégorique" de la fermeture des hauts-fourneaux de Florange (Moselle)", détaille le quotidien régional Ouest-France.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Comme en témoigne cette vidéo de BFM, les syndicats étaient mécontents au sortir de la réunion.


La forte mobilisation des Alcatel-Lucent

La direction de l’équipementier télécoms Alcatel-Lucent et les syndicats se sont réunis le jeudi 13 décembre en comité central européen (CCE) extraordinaire autour du plan de restructuration prévoyant 934 suppressions de postes. Les sites d’Alcatel-Lucent ont vibré au son de la grogne sociale, rapportait alors L'Usine Nouvelle. Ce 14 décembre au matin, la presse régionale se fait l'écho du mouvement des Alcatel Lucent, le Télégramme notamment qui relate la manifestation sur le site de Lannion (Côtes-d'Armor).

Presse Océan publie une vidéo du blocage du site d'Orvault.


Air France : le sureffectif PNC plus important que prévu

C'est La Tribune qui lâche l'information, ce 14 décembre. "Alors que les négociations sur un nouvel accord collectif des hôtesses et stewards ont repris, l'amélioration de la productivité recherchée déboucherait sur un sureffectif de plusieurs centaines de PNC en 2013, 2014 et 2015 malgré 300 départs naturels par an", explique le site internet. Un plan de départs volontaires est l'une des pistes de la direction pour réduire le sureffectif mais il ne serait proposé qu'en cas d'accord.

Porsche passe aux 34 heures

Le constructeur de luxe, filiale du géant allemand de l'automobile Volkswagen, a annoncé jeudi qu'il allait réduire le temps de travail de ses salariés, à salaire égal, en échange de mesures de flexibilité et dans le but d'attirer des travailleurs qualifiés. "Porsche reste un des rares constructeurs automobile en croissance, le luxe n’est pas en crise, et va verser cette année 6 000€ de primes à ses salariés", explique L'Humanité.

Et aussi...

La toile réagit ce vendredi à la diffusion du reportage d'Envoyé Spécial. La journaliste Anne Poiret de l'agence Upside a pu filmer le quotidien dans ces usines. L'Usine Nouvelle en publiait des extraits, mercredi 12 décembre.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS