Flightradar24 s'allie à Airbus et GomSpace pour mieux localiser les avions au-dessus de l'Atlantique

Léna Corot

Publié le

Le site Flightradar24, qui propose de suivre en direct les vols des avions, coopère depuis peu avec Airbus Defense and Space et GomSpace. Le but ? Améliorer la détection des positions avions au-dessus de l’Atlantique, qui est actuellement une zone blanche. Une première pour un service de suivi des vols commerciaux. 

Flightradar24 s'allie à Airbus et GomSpace pour mieux localiser les avions au-dessus de l'Atlantique
Le vol du satellite GOMX-3 pendant son second passage au dessus de l'Atlantique.
© Flightradar24 / c.c

Bientôt la fin des zones blanches ? Au milieu de l’Atlantique, la localisation des avions est difficile. Que ce soit via un radar terrestre qui les localise ou les avions eux-mêmes qui transmettent leurs positions via le système ADS-B (automatic dependent surveillance-broadcast). 

Mais Flightradar24, un site qui propose de suivre en temps réel les informations de vols de milliers d'avion vient de conclure un nouveau partenariat permettant de combler en partie ces zones blanches.

Il a choisi de s'allier à Airbus Defense and Space et GomSpace afin de récupérer des données collectées par le nano-satellite GOMX-3, mis en orbite en octobre 2015. Ce satellite, qui fait le tour de la Terre en 90 minutes, avance à 27 440 kilomètres par heure. Il peut récupérer les données de position des avions équipés du système ADS-B et les transmettre au sol. La fenêtre pour effectuer ces tâches est très courte en raison de sa rapidité.

Une couverture encore partielle

Les données transmises sont ensuite analysées par Airbus Defense and Space et recoupées avec l’itinéraire et les horaires du vol avant d’être mises en ligne sur le site Flightradar24. Lors du premier vol d’essai du satellite, Flightradar a reçu les positions de 192 avions.

Cette photographie montre les données de localisation d'un avion simplement doté du système ADS-B.

 

Cette photographie montre les données de localisation d'un avion doté du système ADS-B lorsque le satellite GOMX-3 collecte des données au-dessus de l'Atlantique.

Pour l'instant, les données collectées permettent de combler quelques zones blanches comme les montrent les photographies ci-dessus. Les trois vols d’essai du satellite sont qualifiés de succès par GomSpace et Flightradar24. Le site de localisation des avions en temps réel envisage de continuer cette collaboration en receuillant les données de plusieurs satellites. 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte