Flexicom multiplie les devises

Créée il y a tout juste cinq ans, Flexicom assure la rapidité des transactions électroniques quelle que soit la devise utilisée. Car les clients n'aiment pas attendre.

Partager

Flexicom multiplie les devises

De la technologie pure ! Aucun internaute ou client d'une banque ne connaît véritablement Flexicom, cette start-up irlandaise soutenue par Eircom, l'opérateur de télécommunications historique. A l'origine, Flexicom s'inspire des grands centres d'appels irlandais où des centaines d'opérateurs répondent dans toutes les langues aux clients de multinationales de l'informatique, du transport express, etc. Et ces mêmes clients payent dans leur devise nationale. Un véritable casse-tête pour les entreprises et les établissements bancaires. C'est là que Flexicom intervient avec ses plates-formes logicielles. Celles-ci sont capables de traiter des milliers de transactions simultanées, quelle que soit la devise, et ce sans ralentir le processus d'autorisation. Un avantage lorsque ces transactions se font sur Internet ou au téléphone ! " Nous gérons la transition entre un marché d'acteurs traditionnels et l'arrivée des opérateurs de télécoms, des fournisseurs d'accès Internet très intéressés à devenir des intermédiaires dans l'achat sur Internet ", explique John Clarke, directeur technique de Flexicom et cofondateur de l'entreprise. " Dès 1996, nous avons visé l'international. Notre premier client était américain, établi en Allemagne. Nous travaillions alors sur le traitement des autorisations de paiement entre les marchands et les banques. " L'essentiel de ses clients se trouve hors d'Irlande Mais, avec le développement du commerce sur Internet, Flexicom met l'accent sur le traitement " multidevises ". Cette fois-ci, l'allemand Bertelsmann lui commande des plates-formes de paiement sur le Web pour ses sites. Suivront Gateway et d'autres. Résultat, en 1998, Flexicom ne réalise que 20 % de son chiffre d'affaires en Irlande, proportion tombée à 8 % en 1999. Pendant ce temps, le chiffre d'affaires atteint 9,8 millions d'euros, contre à peine 2 millions au lancement. Prudente, la société préfère rester sur un marché de niche. Baltimore (voir ci-contre) assure la sécurité. " Sur le paiement, la compétition est acharnée. Nous avons choisi ce créneau du multidevise, que personne ne nous dispute ! ", se réjouit le très placide John Clarke. Avec ses partenaires Patrick Shiel, rencontré à Trinity College, et Orla Branigan, co-fondatrice et en charge du marketing, il avoue que, désormais, il va lui falloir viser une entrée en Bourse. Seule solution pour continuer à financer la croissance de Flexicom. FLEXICOM Dublin Activité Logiciels de traitement des paiements Chiffre d'affaires 1998 4, millions d'euros (26 millions de francs) Chiffre d'affaires 1995 1,8 million d'euros (11,8 millions de francs) Croissance 1995-1998 2 950 % Effectif : 100 personnes.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS