L'Usine Agro

Fleury Michon tire profit de ses investissements industriels

, ,

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les investissements industriels de Fleury Michon s'élèveront à 29,1 millions d'euros en 2003, soit la somme la plus importante jamais consacrée par le groupe agroalimentaire. « Il s'agit d'un pic, précise Maurice Dupret, directeur financier. Dès 2004, le niveau redescendra vers les 25 millions d'euros ».

Ce programme concerne les sept usines françaises de Fleury Michon, six en Vendée (cinq à Pouzauges et une à Chantonnay) et une à Plélan-le-Grand (Ille-et-Vilaine), unité reprise il y a six mois au groupe breton Ducatel pour fabriquer de la charcuterie cuisinée (steaks hachés, jambons, rôtis).

Ces investissements visent tout à la fois à augmenter les capacités de production, à moderniser les sites et à modifier les chaînes de conditionnement, suite aux changements opérés dans les packagings de la marque.

Fleury Michon indique avoir réalisé en 2002 un chiffre d'affaires de 558,52 millions d'euros, soit une hausse de 9 % contre 6 % initialement prévue. Le résultat opérationnel s'affiche à 17,22 millions (+ 17 %) et le résultat net consolidé à 11,56 millions (+ 20 %).

Les ventes en France représentent 96 % de l'activité de l'industriel et la grande distribution 95 % de ses débouchés. Yves Gonnord, président du conseil de surveillance, fixe « deux axes de croissance pour les années à venir. L'international en prenant notre temps, et la restauration hors domicile ».

Après avoir créé en 2002 avec l'Italien Beretta un joint-venture (15 salariés) près de Milan, le dirigeant annonce notamment un rapprochement en cours similaire avec l'Espagnol Gallina Blanca (groupe Agrolimen) : une gamme commune de plats cuisinés sera lancée dans les prochains mois et, en cas de succès, un partenariat industriel sera noué dès 2004.

Les effectifs de Fleury Michon continueront à croître et devraient atteindre fin 2003 3 600 personnes, contre 3 380 actuellement.

Jacques LE BRIGAND

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte