Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Fleur Pellerin veut mettre fin au "comportement de passager clandestin" de Google

, , , ,

Publié le

La ministre de l'Economie numérique est revenue sur l'opposition entre Google et Free et s'est engagée à prendre des mesures pour favoriser un partage plus juste de la valeur ajoutée sur le net. Google devrait ainsi contribuer aux efforts fiannciers liés à l'amélioration du réseau. Le sujet sera abordé mardi 15 janvier lors d'une table ronde.

Fleur Pellerin veut mettre fin au comportement de passager clandestin de Google © Luc Perenom - L'Usine Nouvelle

Dans l’interview aux Echos dans laquelle elle a notamment indiqué que Free Mobile était en retard sur le déploiement de son réseau, Fleur Pellerin est également revenue sur l'opposition entre Free et Google. Le fournisseur d'accès à internet avait bloqué la publicité du moteur de recherche avant de revenir sur sa décision.

La ministre a ainsi assuré que ce sujet sera débattu lors de la table ronde du mardi 15 janvier à Bercy, consacré à la neutralité du net. "La difficulté c’est que certains sites utilisent de plus en plus de bande passante et que la charge financière des investissements liés à l’utilisation croissante de bande passante est à la charge des seuls opérateurs télécoms pour l’instant, indique Fleur Pellerin. Or, il ya aujourd’hui un vrai questionnement, que nous aborderons lors de la table ronde du 15 janvier sur la neutralité du net, sur la répartition de la valeur ajoutée depuis les tuyeaux jusqu’au producteurs de contenus."

"Un comportement en termes financier de passager clandestin"

La ministre avait aussi abordé ce sujet dans l’émission "Médias le mag" dimanche 13 janvier : "Aujourd’hui effectivement vous avez un réseau internet dans lequel vous avez des opérateurs (…) qui utilisent les infrastructures, utilisent les contenus mais ont un comportement en termes financier de passager clandestin. Et il y a un moment où cela pose un problème, il y a une déformation de la valeur ajoutée au profit de certains acteurs qui refusent de contribuer aux écosystèmes nationaux."

Et de comparer avec la plateforme française de vidéo : "Dailymotion paye des accords d’interconnexion avec les FAI. Pourquoi ? Parce qu’il y a une asymétrie, ce sont des gens qui envoient beaucoup d’informations sur la bande passante" ce qui représente un coût pour les opérateurs.


Medias le Magazine : La guerre ouverte entre... par UniversFreebox

Julien Bonnet

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle