Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Fleur Pellerin, Frédéric Cuvillier et Geneviève Fioraso conservent une place au gouvernement

Elodie Vallerey , , ,

Publié le , mis à jour le 09/04/2014 À 18H03

Le Premier ministre a désigné, ce 9 avril, une douzaine de secrétaires d'Etat pour épauler les ministres de tutelle nommés la semaine dernière. Fleur Pellerin, Frédéric Cuvillier et Geneviève Fioraso, trois figures du gouvernement Ayrault, se voient confier un secrétariat d’Etat.

Fleur Pellerin, Frédéric Cuvillier et Geneviève Fioraso conservent une place au gouvernement © Parti socialiste - Philippe Grangeaud

Au lendemain de sa déclaration de politique générale et une semaine tout pile après la nomination des nouveaux ministres de son gouvernement, Manuel Valls a dévoilé, ce 9 avril, les noms des secrétaires d'Etat.

Trois figures du gouvernement Ayrault conservent une place dans l'équipe de France de l'industrie imaginée par le nouveau Premier ministre.

Fioraso à la Recherche

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève Fioraso devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale Benoît Hamon. Elle conserve les mêmes domaines de tutelle. Un gage de confiance de la part du président Hollande malgré la pétition de 7 000 universitaires et chercheurs contre sa reconduite à ce poste.

Point d'orgue de son année : la ministérielle des pays membres de l'Agence spatiale européenne (ESA), prévue pour décembre, qui décidera du futur des lanceurs européens. La secrétaire d'Etat devra y défendre la position de la France en faveur du développement d'Ariane 6.

Pellerin au Commerce extérieur

Elle, au contraire, très populaire dans le milieu numérique français, perd sa casquette. Fleur Pellerin passe ainsi de ministre déléguée chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique à secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, au Développerment du tourisme et aux Français de l'étranger auprès du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

A ce titre, elle ne manquera pas de garder un œil sur "French Tech", le label gouvernemental qu'elle a créé pour valoriser les métropoles françaises investissant dans le numérique. Et de continuer la promotion du "Pass French Tech" pour booster les entreprises françaises à l’international lancé par BpiFrance fin mars.

Cuvillier aux Transports

Lui aussi conserve son poste. Frédéric Cuvillier, ancien ministre délégué chargé des Transports et de l'Économie maritime, devient secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la mer de la pêche auprès de la ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie Ségolène Royal.

Frédéric Cuvillier devra reprendre le dossier brûlant de l'écotaxe poids lourds, qu'il avait lui-même enterré fin 2013, officiellement pour prendre "le temps de parvenir à élaborer un dispositif plus efficace". Il devra aussi accorder ses violons avec sa nouvelle ministre de tutelle Ségolène Royal, à peine nommée et déjà favorable à une "remise à plat" de l'écotaxe.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle