Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Fleur Pellerin appelle la filière de cybersécurité à se restructurer

Ridha Loukil , ,

Publié le

La ministre de l'Economie numérique insiste sur l'importance d'instaurer une infrastructure française de confiance dans le numérique. Elle demande à la filière de cybersécurité de se consolider pour mieux se développer à l'international.

Fleur Pellerin appelle la filière de cybersécurité à se restructurer © DogFromSPACE - Flickr - C.C.

Se restructurer, c'est désormais le mot d'ordre de Fleur Pellerin à l'adresse des industriels français du numérique. Elle l'a dit la semaine dernière (le 21 janvier) à la filière des logiciels Open Source réunie pour ses premiers états généraux. Elle le dit ce lundi 28 janvier à la filière de la cybersécurité lors de la cinquième édition du Forum international de la Cybersécurité, qui se déroulent jusqu'au 29 janvier à Lille.

"Je suis préocuppée de voir les grands acteurs d'Internet gérer l'identité numérique de façon peu transparente et souvent hors de nos frontières", déplore-t-elle en faisant allusion à Google, Apple, Facebook et autre Twitter. La ministre en charge des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique plaide pour la mise en place d'alternativess françaises et européennes. "La confiance numérique est non négociable, a-t-elle martelé. Sans elle, l'économie numérique ne pourra pas prospérer."

IdéNUm à nouveau sur les rails

Elle veut lutter non seulement contre la fraude de toutes sortes qui sévit sur Internet, mais aussi contre l'usurpation d'identité, avec la promesse d'une vraie doctrine de cyberdéfense de la part du gouvernement en juin 2013. Elle annonce le lancement dans le cadre des investissements d'avenir du projet de société IdéNum avec quatre partenaires: Euro Information (du Crédit mutuel et du CIC), Pages Jaunes, SFR et La Poste. Objectif: proposer une solution d'identification numérique basée sur l'authentification forte sur tous types de supports: clés USB, cartes à puce, etc.

Cyberdéfense un atout français

Fleur Pellerin a rappelé l'importance de l'industrie française de cyberdéfense en citant des champions dans leurs domaines comme EADS, Thales, Bull, Gemalto, Morpho ou encore Ingenico. "L'industrie française dispose de savoir-faire reconnue dans la cryoptologie et l'analyse de trafic, estime-t-elle. Elle offre le spectre de solutions le plus complet en Europe. Mais elle est trop dispersée. Nous allons l'aider à se consolider et faire croitre les petites entreprises."

Un potentiel de 16 milliards d'euros

Selon le cabinet Pierre Audoin Consultants, l'industrie française de cybersécurité génère aujourd'hui un chiffre d'affaires de près de 10 milliards d'euros, dont 5 milliards à l'export. Mais elle est trop fragmentée. Elle compterait entre 600 à 700 acteurs. Plus de la moitié d'entre eux emploient moins de 5 personnes et plus de 75% comptent moins de 25 salariés. "Beaucoup de petites entreprises passent leur temps à se batailler entre entre elles avec des solutions similaires ou identiques", constate Jean-Pierre Guemard, président de l'Alliance pour la confiance numérique (ACN), créée en 2010 justement pour aider la filière à se restructurer. Selon Fleur Pellerin, cette filière, une fois bien organisée, pourait générer en 2014 un chiffre d'affaires de 16 milliards d'euros.

Ridha Loukil

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/01/2013 - 13h34 -

Vraimment? Mettre en parallèle Google/Apple/FB avec Thales/EADS/Gematlo/Ingenico, cela me semble bizarre. Les modèles sont complètements différents, la flexibilité d'action et l'innovation va aux americains en ce qui concerne data center et network services. OVH, Illiad et FT me semblent plus proches des américains, reste à démultiplier la flexibilité et la réactivité des français ! :) Good luck.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle