Fitch va placer la note grecque en défaut partiel provisoire

LONDRES (Reuters) - L'agence Fitch Ratings a annoncé vendredi qu'elle allait placer la note d'émetteur de la Grèce en défaut partiel au lendemain de l'accord conclu à Bruxelles entre dirigeants de la zone euro sur un nouveau plan d'aide à la Grèce.

Partager

Selon elle, le précédent créé avec la participation du privé dans le nouveau plan réunissant l'Union européenne et le FMI, tel que décrit par l'Institut de la finance internationale (IFI), constitue un événement "de défaut partiel".

Une nouvelle note sera par la suite attribuée à la dette souveraine grecque et sera vraisemblablement située dans le bas de la catégorie spéculative, a précisé Fitch.

"L'accord conclu jeudi constitue une étape importante et positive pour garantir la stabilité financière dans la zone euro", déclare David Riley, directeur de la notation des dettes souveraines chez Fitch, dans un communiqué.

L'agence souligne que la réduction des taux d'intérêt et l'allongement des maturités pourraient contribuer à un retour à la solvabilité de la Grèce.

Patrick Graham, Nicolas Delame pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS