FISTLES SOUS-TRAITANTS DE L'EST SE RETROUVENT À STRASBOURGLe Forum interrégional de la sous-traitance

Partager

FIST

LES SOUS-TRAITANTS DE L'EST SE RETROUVENT À STRASBOURG

Le Forum interrégional de la sous-traitance

se tiendra les 20, 21 et 22septembre au Parc des expositions de Strasbourg. Organisateurs: CCI de Strasbourg (tél: 88-75-25-72) et CRCI de Bourgogne (tél.: 80-63-52-83).

Pour l'instant, ce n'est encore qu'une ambition. Demain, ce sera sans doute une véritable vocation: le Fist (Forum interrégional de la sous-traitance), qui se tient en alternance à Dijon et à Strasbourg, se veut un salon "européen". Une spécificité qu'il a évidemment le plus de chances d'acquérir quand il a lieu dans la capitale de l'Alsace..., ce qui sera justement le cas cette année. La reprise aidant, les organisateurs tablent sur une participation en hausse sensible par rapport à la première édition, qui s'était déroulée en 1993, au plus fort de la dernière crise. A l'époque, 250sous-traitants seulement (français en presque totalité) avaient "puisé dans leurs budgets" pour exposer au Fist. Côté visiteurs, 4000 acheteurs, dont moins de 500étrangers, avaient fait le voyage. Les Allemands, surtout, en proie à d'importantes difficultés conjoncturelles, s'étaient fait "un peu prier". Beaucoup, néanmoins, avaient réclamé le catalogue. Un signe encourageant... Cette année, la prospection en dehors de l'Hexagone a été intensifiée, surtout en Allemagne, au Benelux et en Suisse. Des délégations de pays plus lointains ont aussi été invitées... Mailing systématiques, publicités dans la presse industrielle. Ce dispositif, allié à la meilleure santé des marchés, devrait permettre de doubler - au moins - le nombre des visiteurs étrangers. Et d'accroître fortement celui des acheteurs français. L'objectif étant d'atteindre, voire de dépasser, le cap des 5000entrées. Chez les exposants, l'optimisme est également revenu. 325stands sont déjà retenus. Ils devraient être 350 en septembre... Les Alsaciens y seront évidemment en force (une centaine). Mais aussi beaucoup de Lorrains, de Champenois, d'Ardennais, de Bourguignons, de Francs-Comtois. Et beaucoup d'entreprises issues d'autres régions, attirées par la proximité du Fist avec les marchés de l'Europe du Nord. Atouts principaux des Français: une qualité désormais réputée, combinée avec des prix compétitifs. C'est le résultat des efforts de productivité, d'équipement, d'organisation, accomplis ces dernières années, et de la modération des coûts salariaux. Et cela dans la plupart des secteurs de la sous-traitance. Qui tous seront représentés: transformation des métaux, des plastiques, des élastomères, câblage électronique... Mais là aussi l'européanisation commence à faire son oeuvre, puisqu'une trentaine de sous-traitants étrangers seront exposants. Des Allemands (fonderie, travail des métaux) cherchant essentiellement des clients français, des Belges (fonderie, plasturgie) et des Espagnols (mécanique), plus intéressés par une ouverture commerciale sur l'Europe. Certes, le Fist n'est pas encore "le" salon européen de la sous-traitance, au même titre que le Midest ou la section spécialisée de la Foire de Hanovre. Mais il en prend le chemin. Et pour peu que la conjoncture soit favorable et que les donneurs d'ordres allemands viennent en masse... Daniel COUÉ

USINE NOUVELLE N°2508

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS