Fiscalité : les Pays-Bas en tête, la France à la traîne

Ipsos a lancé pour la cinquième année consécutive une enquête sur la fiscalité auprès de chefs d’entreprises de dix pays de l’Union européenne. Royaume-Uni, Pologne est Pays-Bas sont en tête. France, Italie et Belgique sont à la traine.

Partager

Fiscalité : les Pays-Bas en tête, la France à la traîne

Les Pays-Bas confirment pleinement leur statut de pays attractif en matière fiscale aux côtés de la Pologne et du Royaume-Unis, selon une enquête publiée aujourd'hui par Ipsos. En effet, les chefs d’entreprises néerlandais (76%), polonais (67%) et britanniques (61%) sont particulièrement nombreux à considérer leur propre pays comme attractif en matière de prélèvements obligatoires pour une entreprises étrangère souhaitant s’y implanter. Un score impressionnant alors que la moyenne de cet indicateur se situe à 40%.

La France , l’Italie et la Belgique font figure de mauvais élèves. Seulement 13% des chefs d’entreprise français jugent son environnement fiscal séduisant. Ceux-ci préfèrent entreprendre au Royaume-Uni. Les pays aux modèles économiques les plus libéraux, comme le Royaume-Uni mais aussi la Pologne, restent en haut du classement d’attractivité. Quant aux pays du bas du classement, ce sont ceux qui ont des taux de prélèvements obligatoires sur les entreprises les plus élevés : L’Italie, la Belgique , l’Espagne, la Suède et la France.

En France, malgré les efforts du gouvernement qui a poursuivi la baisse d’impôts financée par l’emprunt, la proportion d’entrepreneurs très critiques sur la fiscalité nationale (59%) repart à la hausse avec 11 points de plus qu’en 2008. L’exonération partielle des heures supplémentaires, le plan d’aide aux PME et l’exonération de la taxe professionnelle semblent perdre leur impact positif sur le moral des entrepreneurs. La France rejoint ainsi le trio des pays dont les entrepreneurs sont les moins satisfaits avec la Belgique (66%) et l’Italie (57%).

En attendant, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et les Pays-Bas imposent leur attractivité en termes de fiscalité. Pour ces deux derniers, il s’agit même de la quatrième amélioration consécutive de l’indicateur de l’Ipsos depuis sa mise en place, en 2005. On y décèle l’impact de la baisse significative de l’impôt sur les sociétés (en 2007 pour l’Allemagne et étalée entre 2004 et 2007 aux Pays-Bas), même si la tendance repart à la hausse cette année.

Le niveau de fiscalité ne signifie rien en lui-même. Il faut le mettre en relation avec la qualité des services publics. Et, pour la première fois depuis la création de cette étude, la majorité des chefs d’entreprises européens (51%) considère que le niveau des prélèvements obligatoires pratiqué dans leur pays correspond à une bonne qualité de service public. Encore une fois les Pays-Bas font figure de bon élève avec 84% d’entrepreneurs satisfait. Et, dans ce domaine, la France tient la dragée haute. 61% des entrepreneurs seraient satisfaits, soit une augmentation de 16 points par rapport à 2008.

%%HORSTEXTE:%%
MORGANE REMY

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS