Fiscalité du diesel, un premier rappel pour Volkswagen, Engie et le charbon... les 10 actus de la semaine

Ca y est, l'Assemblée nationale a voté l'amorce du rapprochement du prix de l'essence et du gazole. Engie a confirmé l'arrêt de ses investissements dans le charbon. Manuel Valls a signé pour 10 milliards d'euros de contrat en Arabie Saoudite... L'Usine Nouvelle a sélectionné les dix infos qu'il ne fallait pas manquer cette semaine dans l'industrie.

Partager

Rééquilibrage de la fiscalité entre diesel et essence

Dans la foulée de l'affaire Volkswagen, le gouvernement a acté ce mercredi 14 octobre le rééquilibrage de la fiscalité entre diesel et essence. Dès le 1er janvier 2016, la taxation du gazole va augmenter de 1 centime, quand celle de l'essence va diminuer du même montant. En cinq ans, l'avantage fiscal du diesel aura donc disparu.

Lire aussi notre enquête "Test de pollution : ce petit coefficient qui inquiète l’industrie automobile"

Un rappel de grande ampleur pour Volkswagen en Allemagne

Dans le même temps, on apprenait que la KBA, l'autorité de régulation du secteur automobile en Allemagne, demandait à Volkswagen de procéder au rappel de 2,4 millions de véhicules dans le pays suite au trucage de tests anti-pollution que le constructeur a reconnu. Face au constructeur, le gouvernement hausse le ton. VW a estimé le mois dernier qu'environ 11 millions de véhicules diesel dans le monde étaient équipés du logiciel permettant de truquer les tests des émissions polluantes.

Lire aussi notre dossier "Volkswagen : Das Skandal"

10 milliards d'euros de contrat en Arabie Saoudite

Le Premier ministre Manuel Valls, en déplacement dans le pays, a signé avec l’Arabie saoudite, un ensemble d’accords représentant un montant total de 10 milliards d’euros. Ils se sont mis d’accord sur la création d’un fonds saoudien qui sera dédié à l’investissement dans les PME et ETI françaises, notamment dans le domaine du numérique et des énergies renouvelables, en lien avec des fonds français d’un montant de 2 milliards d’euros.

Engie n'investira plus dans le charbon

Confirmant des propos de Ségolène Royal, la direction Engie (anciennement GDF Suez) a annoncé la fin des investissements du groupe dans le charbon. Le premier énergéticien mondial conserve ses actifs existants et les projets en cours, mais ne lance plus de nouveaux chantiers. Il se retire en particulier du projet de grande centrale en Turquie.

Alstom vend son tramway à Nice

Le français Alstom a annoncé un contrat de 91 millions d’euros pour fournir à Nice 19 rames de son nouveau tramway Citadis X05. Dans sa version sans caténaire avec biberonnage en station. Cette ligne de 11,3 kilomètres doit être mise en service en 2018. Les premières rames doivent être livrées à l’été 2017, prévoit Alstom.

Un méga contrat pour Figeac Aero

Figeac Aero enchaîne les grands contrats. Cinq mois après l’annonce du méga contrat avec Snecma de 500 millions d’euros concernant le moteur Leap, l’équipementier aéronautique récidive. Cette fois, c’est avec le brésilien Embraer, qui compte parmi ses clients de longue date : Figeac Aero signe un contrat de 230 millions de dollars dans le cadre du programme E-Jets E2.

Les PME davantage sous pression... fiscale

La pression de la fiscalité et des cotisations sociales augmente pour les PME cette année, selon l’indice "Total taxes et cotisations" de Lowendalmasaï. Et ce, malgré les allègements d’impôts du gouvernement. La faiblesse de la croissance semble impacter plus durement les PME que les entreprises de plus grande taille.

Une couche de panneaux solaires sur le bitume

Colas, le spécialiste du bitume, a annoncé la commercialisation d’un revêtement routier photovoltaïque, sous forme de dalles directement collables sur les chaussées existantes. L'intérêt ? Utiliser une surface disponible pour alimenter en électricité les panneaux et feux rouges, l’éclairage public, les habitations alentour… et recharger des véhicules électriques.

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe

Les énergies renouvelables représentent 19,3% de la consommation électrique française. En quelques années, elles sont devenues indispensables dans la transition énergétique de la France. Le RTE, le réseau de transport de l’électricité, le SER, le syndicat des énergies renouvelables, ErDF et l’ADEeF, l’association des distributeurs d’électricité en France dressent le panorama de l’électricité renouvelable en France.

Sanofi : ce qui se joue dans l'accord de compétitivité

Mercredi 14 octobre se tenait une réunion tendue entre Sanofi et ses syndicats. A l’ordre du jour : l'"accord de compétitivité" proposé par la direction du groupe pharmaceutique pour rendre les usines françaises plus compétitives dans la compétition mondiale.

Lire aussi "Sanofi, une géant français... trop français ?"

Astrid Gouzik

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    FIGEAC AERO
ARTICLES LES PLUS LUS