Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

First Light Imaging accélère les caméras infrarouge

Publié le

Made in France

First Light Imaging accélère les caméras infrarouge © First Light Imaging

Les entreprises citées

Sensible et rapide. Très rapide : la caméra infrarouge que First Light Imaging commercialisera en novembre, C-Red One, sera deux fois plus rapide que les caméras existantes. La PME de Meyreuil (Bouches-du-Rhône) destine ce capteur très haut de gamme à l’astronomie (pour la correction des images des grands télescopes). Mais l’entreprise mène en fait deux projets de R & D en parallèle, le second devant aboutir à des caméras plus accessibles qui viseront l’imagerie médicale, la défense et les applications industrielles.

Une ouverture sur de nouveaux marchés pour cette start-up qui a démarré en 2011, avec des technologies issues de deux laboratoires d’astrophysique qui répondaient à une commande de l’ESO (European southern observatory). La première caméra commercialisée, Ocam, fonctionne dans le spectre visible, pour la correction des images astronomiques. "La technologie initiale, conçue pour le visible, a été transposée dans le proche infrarouge", indique David Boutolleau, le président de First Light Imaging. Le point fort des caméras réside dans la vitesse de lecture des signaux captés, sans compromis sur la sensibilité de l’appareil. La PME, qui emploie 12 personnes, assemble capteurs, mécanique de précision et électronique. Pour protéger sa technologie, elle mise sur le secret et sur un savoir-faire peu répandu.

Sur les six associés fondateurs, cinq sont des chercheurs qui consacrent une partie de leur temps au conseil scientifique de l’entreprise. First Light Imaging compte réaliser 2 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année (contre 1,5 million en 2015). Ensuite, c’est sur ses caméras C-Red 2 que mise la start-up pour élargir son marché, ce qui passe aussi par la création d’un réseau de distribution. 

L'innovation

Des caméras scientifiques dans l’infrarouge ou le visible qui conjuguent vitesse et sensibilité. Capteurs, mécanique de précision et électronique contribuent à réaliser des caméras deux fois plus rapides que les concurrentes.

L'opportunité

L’imagerie médicale, la défense et le contrôle industriel peuvent tirer parti des technologies développées d’abord pour l’astronomie.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle