Quotidien des Usines

First Aquitaine Industries : l’Etat joue les pompiers

,

Publié le

Social

L’Etat vient au secours de FAI (First Aquitaine Industries), l’usine de transmissions automatiques qui emploie 1 500 personnes à Blanquefort en Gironde, cédée par le constructeur Ford en février 2009 au groupe allemand HZ Holding et qui tente de se diversifier dans la fabrication de grandes couronnes d’éoliennes. Un projet qui nécessite 46 millions d’euros dans l’achat de machines.

Les banques censées s’engager sur 20 millions d'euros traînent des pieds. Devant la pression des élus de tout bord, Christine Lagarde, la ministre de l’Economie, a averti le 15 avril dernier Alain Juppé que « l’Etat via les différents outils de financements publics notamment les prêts du trésor, complétera les financements bancaires pour permettre le lancement du projet ». Il y a urgence !

Dans un courrier daté du 14 avril envoyé au domicile de chaque salarié, Laurent Dudych, le président de FAI avertit : « A moyen terme, la survie de notre entreprise pourrait exiger une restructuration importante car l’absence de financement bancaire annoncerait la fin du plein emploi après 2010. « L’engagement de l’Etat peut-il éviter la catastrophe ? Cela n’empêchera pas un plan social même minimisé. Nos projets de diversification ont pris trop de retard « estime Jean-Michel Caille, délégué syndical CFE-CGC.

A l’automne, l’usine fabriquera 400 transmissions par jour contre 800 aujourd’hui. Et fin 2011 Ford cessera d’acheter des transmissions à FAI. En attendant, le 29 avril, un CE extraordinaire évoquera la filialisation par FAI d’Ascoforge-Safe, à Hagondange, spécialisée dans les pièces forgées à chaud, que détient le groupe HZ.

De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère

L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » est disponible. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte