Findus investit et réorganise en partie ses circuits

Malgré le scandale de la viande de cheval, le groupe de surgelés maintient ses prévisions de croissance des ventes de 4 à 5% pour l’année 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Findus investit et réorganise en partie ses circuits

Après le scandale des lasagnes à la viande de cheval, Findus se recentre sur ses deux produits phares, les plats préparés surgelés à base de poisson et les légumes surgelés (épinards et pommes de terre).

Le groupe (211 millions d’euros de chiffre d’affaires en France) a consacré 12 millions d’euros au rapatriement dans l’hexagone cette année des productions de poisson en sauce destinées au marché français. Le projet, initié début 2011, devrait se terminer d’ici la fin de l’année. Le groupe devrait également investir deux millions d’euros sur son deuxième produit phare, les épinards, chez son sous-traitant breton Gelagri, établi à Loudéac dans les Côtes d’Armor, notamment sur une nouvelle ligne de production d’épinards à la crème et une modernisation des emballages. Le projet a démarré il y a déjà un an.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les plats à base de viande deviennent bretons

Concernant sa production de plats élaborés à base de viande, notamment les gratins et les poêlées, la production a été confiée depuis le mois d’avril au breton Celtigel, basé à Plélo (Côtes d’Armor). Le groupe a souffert de la découverte, en février dernier, de viande de cheval dans ses produits à base de viande de bœuf. L’enquête avait remonté le fil du sous-traitant de Findus, Comigel, jusqu’au fournisseur de viandes, le groupe Spanghero, avant de déboucher sur un réseau de fraude à l’échelle européenne.

Globalement, les ventes du groupe ont marqué un recul de 3% en février et sont restées stables en mars, mais les plats préparés ne représentent que 10% de son chiffre d’affaires. Findus anticipe une hausse de son chiffre d’affaires de 4 à 5% cette année.

Patrick Déniel

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    CELTIGEL
ARTICLES LES PLUS LUS