Fincantieri retenu par la justice coréenne pour la reprise de STX France

SEOUL (Reuters) - Un tribunal sud-coréen a fait de l'italien Fincantieri le candidat privilégié à la reprise des chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), a dit mardi le porte-parole du tribunal sans donner plus de détails.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fincantieri retenu par la justice coréenne pour la reprise de STX France
Un tribunal sud-coréen a fait de l"italien Fincantieri le candidat privilégié à la reprise des chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Le groupe italien était le seul à avoir déposé une offre sur les chantiers navals de STX. /Photo prise le 16 septembre 2016/REUTERS/Stephane Mahe

Fincantieri est le candidat privilégié à la reprise des chantiers navals STX de Saint-Nazaire, selon un porte-parole du tribunal. Ce dernier n'a pas donné plus de détails. Et un porte-parole de Fincantieri a refusé de faire le moindre commentaire.

Le groupe italien était le seul à avoir déposé une offre sur les chantiers navals de STX.

Ces derniers, spécialisés dans la construction, rentable, de navires de croisière, font partie de STX Offshore & Shipbuilding, groupe sud-coréen en redressement judiciaire et propriétaire à 66% des chantiers de Saint-Nazaire.

Si la décision officielle était attendu pour le mardi 3 janvier, il semble que le tribunal coréen ne donnera pas sa réponse aussi rapidement. La justice coréenne attendrait l'étude réalisée par le cabinet Samil PricewaterhouseCooper qui a été désigné pour gérer cette vente, selon plusieurs journaux.

Pour Reuters, Joyce Lee; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS