Fin du rêve de Sony dans les modules caméra et grève dans son usine en Chine

Sony subit une grève sauvage dans son usine de modules caméra en Chine en protestation à sa vente à un acteur local. Un évènement qui perturbe la chaine logistique et signe l’un des épisodes de la fin du rêve du géant japonais de l’électronique sur ce marché.

Partager
Fin du rêve de Sony dans les modules caméra et grève dans son usine en Chine
Sony va investir 105 milliards de yens (790 millions d'euros) pour accroître sa capacité de production dans les capteurs d'imagerie, afin de renforcer une division devenue l'un de des principaux segments de croissance depuis l'effondrement des activités de téléviseurs et de mobiles. /Photo prise le 16 juillet 2014/REUTERS/Yuya Shino

Les ennuis de Sony dans les modules caméra continuent. Victime de deux tremblements de terre, qui ont perturbé cette année son usine à Kumamoto, au Japon, le groupe japonais d'électronique a été confronté à une grève sauvage dans son usine à Shenzhen, en Chine. Le mouvement social a été déclenché en protestation au projet de vente du site de production à Shenzhen O-Film Tech, premier fournisseur chinois de modules caméra. Il s'est achevé le 25 novembre 2016 après avoir perturber la chaine logistique pendant deux semaines. De quoi mettre fin aux inquiétudes des ses clients.

Bras de fer avec Apple

Sony domine en effet les capteurs d’image Cmos avec, selon Yole Développement, 38% du marché mondial en 2015 (en incluant l’activité rachetée à Toshiba), loin devant le coréen Samsung (19%) et le chinois OmniVision Technologies (12%). "Il est présent dans les smartphones haut de gamme de quasiment toutes les marques, d’Apple à Xiaomi, en passant par Samsung, LG ou Huawei, affirme Pierre Cambou, analyste chez Yole Développement . Il est même le fournisseur exclusif d’Apple, ce qui est une marque de confiance exceptionnelle."

Non content de ce succès, Sony a cherché à monter dans la chaine de valeur en vendant, non pas le capteur d’image tout seul, mais le module caméra qui inclut en plus les composants optiques, mécaniques et électroniques associés et qui coûte trois fois plus cher, selon Yole Développement. Un pari perdu. "Le bras de fer engagé avec Apple a mal tourné, explique Pierre Cambou. Pour des questions de sécurité d’approvisionnement, Apple n’a pas voulu mettre tous ses œufs dans le même panier. Pour son iPhone 7, il a préféré faire appel à deux autres fournisseurs de modules caméra : Foxconn-Sharp et LG Innotek qui utilisent tous deux des capteurs d’image de Sony dans leurs modules."

Crainte de délocalisation au Vitenam

Pour Sony, l’échec est cuisant. Le groupe japonais d’électronique en tire les conséquences en vendant son usine à Shenzhen, qui, avec 4000 personnes, constitue son principal site de production de modules caméra. Il est contraint de le faire d’autant qu’il s’est trompé sur la tournure du marché. "Il pensait, qu’avec l’intégration de fonctions Autofocus ou stabilisation d’image, il pourrait se différencier par la techno, analyse Pierre Cambou. Ce qui ne s’est pas produit." Sur ce marché, trois acteurs dominent selon Yole Développement, le taïwano-japonais Foxconn-Sharp et les coréens Semco et LG Innotek, suivis par le chinois Shenzhen O-Film Tech.

Mais pourquoi le personnel fait-il grève ? "C’est étonnant car Shenzhen O-Film Tech est le rouleau compresseur du moment, répond Pierre Cambou. Il est en train de tout racheter. Il a acquis en 2014 DigitalOptics Corp, l’activité Autofocus de l’américain Tessera. Et le voilà maintenant en train de reprendre l’usine de Sony. Le personnel craint peut-être une délocalisation de la production soit à l’intérieur de la Chine, soit dans un pays moins chers comme le Vietnam. C’est une tendance à Shenzhen."

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS