Fin de série à Wall Street, le coronavirus inquiète

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a clôturé en baisse mardi, une méforme qui contraste avec les hausses continues de la semaine dernière et s'explique notamment par les craintes soulevées par l'épidémie de coronavirus apparue en Chine.
Partager
Fin de série à Wall Street, le coronavirus inquiète
La Bourse de New York a clôturé en baisse mardi, une méforme qui contraste avec les hausses continues de la semaine dernière et s'explique notamment par les craintes soulevées par l'épidémie de coronavirus apparue en Chine. Le Dow Jones a cédé -0,52% et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de -0,19%. /Photo prise le 21 janvier 2020/REUTERS/Brendan McDermid

Les trois principaux indices de Wall Street ont enregistré des pertes après avoir volé de record en record avant le week-end prolongé qui vient de s'achever aux Etats-Unis.

Le Dow Jones a cédé -0,52%, soit 152,06 points, à 29 196,04, le S&P-500, plus large, a perdu 8,83 points, soit -0,27%, à 3 320,79 et le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 18,14 points (-0,19%) à 9 370,81 points.

Les pertes se sont creusées après l'annonce d'un premier cas de contamination au coronavirus 2019-nCoV dépisté aux Etats-Unis. Le patient diagnostiqué est un voyageur en provenance de Chine, où la maladie a pour l'heure fait six morts.

"Les nouvelles du jour concernant le coronavirus nous rappellent que le risque demeure et c'est un sujet auquel les investisseurs prêteront attention au cours des prochaines semaines et des prochains mois", prédit Charlie Ripley, analyste chez Allianz Investment Management, à Minneapolis.

Les valeurs qui ont trait au tourisme sont durement affectées, à l'image de la compagnie United Airlines, dont le titre a chuté de 4,4%, ou de Carnival Corp, spécialiste des croisières maritimes, en recul de 2,3%.

La sidérurgie, sensible aux développements de l'actualité chinoise, souffre également, comme en témoigne la baisse de 5,2% de United States Steel.

Parmi les valeurs du Dow Jones, c'est Boeing qui signe la pire performance du jour (-3,33%), conséquence directe d'informations selon lesquelles l'avionneur n'espère pas obtenir le droit de remettre en service son 737 MAX avant la mi-2020.

(Stephen Culp, version française Simon Carraud)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS