Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Fin de la grève sur le site Areva de La Hague

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Les salariés d’Areva NC en grève sur le site de la Hague depuis le 3 décembre dernier, peuvent à nouveau récupérer les jours fériés travaillés en 2018. Les syndicats ont obtenu une médiation avec la direction générale pour la suite.

Fin de la grève sur le site Areva de La Hague © duvalmickael50 - Flickr - C.C.

Après sept semaines de grève dans l’établissement d’Areva de La Hague (Manche), qui recycle du combustible nucléaire, la CFDT en intersyndicale avec la CGT et UNSA/SPAEN ont obtenu auprès de la direction générale du groupe une médiation et le retour, pour les salariés postés en 5x8, de la possibilité de récupérer les jours fériés travaillés. Dans le cadre d’un plan de transformation en cours depuis deux ans et par souci d’harmonisation des process entre tous les sites, la direction avait décidé de retirer le choix entre récupérer ou se faire payer les jours fériés travaillés dont bénéficiaient les opérateurs postés de La Hague. Il était utilisé par 75 % des salariés postés. "Cela aurait entraîné une compensation systématique de 200 euros par mois, sans remettre en cause les 35 heures", expliquait Marie Brunelle, la directrice de la communication de la business unit Recyclage d’Areva. Pour Areva NC (ou New Areva), qui doit dévoiler son nouveau nom le 23 janvier prochain, cette mesure était nécessaire à la compétitivité du site.

Intervention de la direction générale

Si la direction locale de l’établissement n’a pas voulu céder, "la solution est venue de la Direction générale du groupe Areva qui a sifflé la fin provisoire des hostilités", explique un communiqué de la CFDT. Une médiation avec un cabinet extérieur va être mise en place "pour renouer avec le dialogue social dans l’établissement d’Areva NC de La Hague" et ouvrir "de nouvelles négociations pilotées par la direction générale". La sortie du conflit ainsi que la médiation ont été validées en Assemblée générale par plus de 90 % des salariés.

Le site de La Hague avait clos en octobre un plan de suppression de 346 postes, via des départs volontaires ou la retraite et des mobilités internes. Un plan de 121 embauches de contrats en alternance et de CDD est en cours. Areva reste, selon le responsable communication du site de la Hague, le premier employeur du Cotentin avec les 3 000 salariés du site et 1 000 chez ses sous-traitants.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus