Fin de la grève dans l'usine du japonais Ibiden, le site maintenu à Courtenay

Après 5 jours de grève des salariés de l'équipementier automobile Ibiden de Courtenay (Loiret),, un accord a été trouvé. Ils redoutaient la perte de 174 postes sur 320 d'ici à 2018, et la fermeture du site avant 2020.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Fin de la grève dans l'usine du japonais Ibiden, le site maintenu à Courtenay

L'usine française de l'équipementier automobile japonais Ibiden, à Courtenay, près de Montargis (Loiret), était bloquée depuis le 5 décembre par un mouvement de grève entamé le 2 décembre. Les grévistes craignaient le transfert d'une partie de l'assemblage de filtres à particules vers l'usine soeur en Hongrie, entraînant la suppression de 174 postes sur 320 dès 2017. Et la fermeture totale d'ici 2020. Le 7 décembre, un accord a été trouvé entre la CFDT et la direction, mettant fin à la grève. Le site est maintenu à Courtenay.

Un document interne avait mis le feu aux poudres. Le syndicat CFDT a découvert que la direction envisageait un transfert partiel, voire total de la production vers l'Europe de l'Est d'ici 2020, en raison des pertes du site français chiffrées à environ 5 millions d'euros. Depuis le 5 décembre, des feux de palettes et de pneus paralysaient les accès à l'usine, à l'arrêt.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La direction du groupe japonais a d'abord tenté de rassurer les salariés, affirmant qu'il s'agissait d'un document de travail et que rien n'était décidé.

Le groupe japonais s'était installé dans le Loiret au début des années 2000, à la faveur d'une démarche très active du département et de son agence économique. L'usine avait aussi été soutenue par l'Etat au moment de la crise du secteur automobile en 2007, ce qui a poussé les élus locaux à contacter la direction du groupe.

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS