Fin de la grève à l'usine Pfizer d'Orléans

Social

Partager

En grève depuis le 7 novembre, les salariés de l'usine Pfizer d'Orléans ont mis fin à leur mobilisation en reprenant le travail lundi. Avec la cession de leur branche au groupe pharmaceutique Johnson & Johnson en juin prochain, les employés réclamaient une prime de 10 000 euros par personne ainsi qu'une garantie d'emploi de cinq ans mais n'ont pu être satisfaits par Pfizer. La direction n'a concédé qu'au versement d'une prime de 1 500 euros bruts et proposé un plan industriel sur trois ans.

Les grévistes entendaient obtenir les mêmes avantages accordés aux employés d'Angers (Maine-et-Loire) et de Val-de-Reuil (Eure), dont les usines ont été cédées à Fareva l'an dernier.

C.S.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS