Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Fin de conflit chez Michelin à Joué-lès-Tours

, , , ,

Publié le

Syndicats et direction ont conclu un accord approuvé par 85% des salariés chez Michelin. 706 licenciements sont prévus à partir du premier trimestre 2014.

Fin de conflit chez Michelin à Joué-lès-Tours © D.R.

Le soulagement prévalait lundi 18 novembre devant les grilles de l'usine Michelin de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Après cinq mois de conflit et trois mois de négociations, la direction et les syndicats ont conclu un accord, qui a été approuvé par 85 % des salariés. Cet accord doit encore être validé en comité central d'entreprise le 27 novembre. Les premiers départs sont prévus au premier trimestre 2014.

Au 1er novembre, l'usine Michelin de Joué-lès-Tours comptait 906 salariés. Une vingtaine de personnes sont parties depuis juin et l'annonce de l'arrêt de la production de pneus poids lourds à Joué-lès-Tours et son transfert à La Roche-sur-Yon (Vendée). "La direction garantit le maintien de 200 postes au calendrage et aux membranes jusqu'en 2019, au lieu de 2016 comme elle le proposait initialement", assure Olivier Coutant, secrétaire (Sud) du comité d'entreprise.

Entre 424 et 454 personnes pourront bénéficier des départs anticipés en retraite, avec une prime de 30 000 euros, plus 500 euros par année d'ancienneté, sans compter l'indemnité légale de licenciement. En outre, Michelin a accepté lors des négociations d'intégrer des salariés âgés de 54 ans. Enfin, plus de 250 personnes auront le choix entre deux postes sur l'un des quatorze sites industriels de Michelin en France, ainsi que diverses mesures d'accompagnement comme l'aide à la recherche d'un emploi pour le conjoint.

Cet accord conclut trois mois de négociations émaillés par plusieurs grèves et un blocus de l'usine entre le 8 et le 21 octobre.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle